Rénovation : Banque postale et Crédit mutuel font un premier geste

Print Friendly, PDF & Email
(c) Pixabay

Leurs présidents étaient membres du groupe de travail ayant abouti au “rapport Sichel” sur l’accompagnement et le financement de la rénovation thermique des logements. Laquelle bute depuis toujours sur le reste à charge pour les ménages modestes, fréquents occupants d’habitations énergivores. Il est donc logique que la Banque postale, un acteur public, et le Crédit mutuel, une banque privée, s’engagent à mettre en pratique l’une des conclusions de ce rapport publié au printemps. En l’occurrence, la nécessité de relancer et d’améliorer le vieux Prêt avance mutation (PAM), un dispositif inscrit depuis dans la loi Climat et résilience du 22 août et rebaptisé « Prêt avance rénovation ».

Reçus hier par Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement, le président du Crédit mutuel Nicolas Théry et le président du directoire de la Banque postale, Philippe Heim, promettent de distribuer à partir de l’année prochaine ce complément de financement des travaux de rénovation. Il sera basé sur un remboursement au moment de la cession du bien ou d’une succession. Les intérêts seront versés ...

Article précédentLa gouvernance évolue chez Arkolia Energies
Article suivantL’achat groupé Selectra-WWF France tombe à point nommé

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here