Prodeval confirme l’attrait pour les stations bioGNV

Print Friendly, PDF & Email
(@Prodeval)

Spécialisé dans l’épuration du biogaz, l’industriel Prodeval s’est diversifié dans la fabrication d’équipements pour l’aval de la production, par exemple des chaufferies mais aussi et même surtout des stations de distribution. Un débouché prometteur : fin 2020, l’association professionnelle AFGNV dénombrait 130 stations accessibles à tous et 200 privatives mais anticipe une centaine de plus cette année dans le segment public. Des embryons de réseaux apparaissent, sous l’impulsion d’Engie, TotalEnergies, Endesa, Karrgreen, Gaz’Up, Proviridis, Seven… ; des start-up se lancent telle que Masira au Mans.

Chez Prodeval, qui appartient au secteur des fournisseurs de produits et services, comme Tokheim Services France ou MPH Energie, le mouvement vers la recharge des véhicules a été ...

Article précédentL’Espagne s’attaque à la rente des renouvelables
Article suivantVattenfall plus ambitieux sur le carbone et les EnR