« Nous aurons bientôt la taille critique », Jean-Yves Grandidier [Valorem]

Print Friendly, PDF & Email
(c) Valorem

Entretien avec Jean-Yves Grandidier, fondateur et président de Valorem –

Ce pionnier des énergies renouvelables compte atteindre le gigawatt réalisé ou closé fin 2022, avec une nette accélération à l’international. En France, il s’inquiète de l’écart entre les objectifs de la PPE et le peu de foncier disponible. Mais regarde avec grand intérêt le marché éolien en mer et a lancé son premier projet hydrogène pour la mobilité.  

GreenUnivers : Comment s’est déroulé le 1er semestre pour Valorem, et plus globalement comment voyez-vous l’année 2021 ?

Jean-Yves Grandidier : Nous sommes dans une année de préparation de grands chantiers. Nous subissons encore une conjoncture de sortie de crise avec des prix des matières premières et matériels en hausse notable, de l’ordre de 10%. Cela concerne tous les développeurs mais pénalise particulièrement ceux qui, comme nous, préparent ...

Article précédentLa RE2020, nouvel espoir pour les PAC collectives [EnerJmeeting]
Article suivantUn appel à projets en Grand Est pour les bâtiments et la mobilité

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here