Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 6 août

Suite à l’inauguration du câble électrique sous-marin Nordlink en mai 2021, le transporteur ferroviaire allemand Deutsche Bahn annonce la signature d’un PPA avec Statkraft pour 190 GWh annuels. D’une durée de 10 ans, le contrat permettra au plus gros consommateur d’électricité Outre-Rhin de s’approvisionner en hydroélectricité auprès de la centrale norvégienne Mageli.

Le démonstrateur éolien flottant TetraSpar développé par Stiesdal a bien été installé au site de METCentre, au large des côtes de Stavanger en Norvège. Arrimé par 200m de fond, il pourra démarrer sa phase de test après le raccordement électrique prévu pour la fin de l’été.

Jeudi 5 août

Mirova a signé l’acquisition de 149 MW éoliens en Pologne auprès d’EDPR. Le portefeuille est constitué de 6 parcs, dont 20 MW sont déjà en exploitation tandis que la capacité restante devrait être mise en service plus tard cette année. La transaction s’effectuera pour une valeur de 303 M€ avant ajustements au closing, soit un peu plus de 2 M€/MW.

DHL Express a passé commande de 12 avions cargo électriques du modèle Alice auprès d’Eviation. Le constructeur américain affirme que son avion aura une autonomie de 815 kilomètres, ce dernier devant effectuer ses premiers vols à la fin de l’année. DHL prévoit de recevoir les appareils en 2024.

Prévue depuis décembre 2020, la cession des 50% d’Open Fiber détenus par Enel prend forme. L’énergéticien italien a signé la vente de sa participation dans l’opérateur de fibre optique pour 2,65 Mds€. L’australien Macquarie Asset Management s’empare de 40% tandis que CDP Equity, fonds souverain italien, porte sa participation totale à 60% en s’appropriant les 10% restants.

Selon BloombergNEF, les investissements dans des projets et des entreprises des énergies renouvelables ont atteint 174 Mds$ au premier semestre 2021 dans le monde. « Il s’agit du total le plus élevé jamais enregistré au cours du premier semestre de n’importe quelle année, et 1,8 % de plus qu’au cours de la même période l’année précédente », signale BloombergNEF.

Mercredi 4 août

Enel acquiert un portefeuille hydroélectrique en Italie de 527 MW auprès de son compatriote ERG. La coquette somme d’1 Md€ (en valeur d’entreprise) devra être déboursée par l’énergéticien en plus des ajustements comptables au closing, qui devrait avoir lieu en 2022. Le portefeuille comprend 37 actifs dont 19 centrales, 7 micro centrales, 7 grands barrages et 4 réservoirs. Engie et Ardian figuraient également parmi les candidats.

L’investissement mondial dans les énergies renouvelables a progressé de 1,8% au premier semestre, soit 174 Mds$ dans les projets et au capital des entreprises, selon BloombergNEF. Le solaire a mobilisé 78,9 Mds$ (+ 9%). L’éolien redescend à 58 Mds$ contre 85 Mds$ au S1 2020 marqué par une vague d’investissement dans l’éolien marin.  

Le PDG de Siemens Energy Christian Bruch se déclare “insatisfait” des résultats trimestriels de Siemens Gamesa. Le turbinier désormais filiale à 67% subit une baisse de 38,7% des commandes par rapport à 2020 et de mauvaises performances dans l’éolien terrestre.

Le cahier des charges de l’appel à projets “Développement d’une filière de production française de carburants aéronautiques durables” a été approuvé par le Premier ministre. Il est consultable sur le site de l’Ademe

Mardi 3 août

Lors de la présentation de ses résultats semestriels vendredi dernier, Neoen a pris soin de préciser qu’aucun de ses projets photovoltaïques n’était abandonné du fait de la montée du prix des panneaux solaires, « l’effet est absorbable et absorbé, ce n’est pas le cas pour d’autres acteurs », a indiqué Xavier Barbaro, P-DG.

Il aura fallu trois jours pour éteindre l’incendie de deux packs de la Victoria Big Battery de Neoen en Australie, qui en compte 212, rapporte le Financial Times, les batteries produisant leur propre oxygène lorsqu’elles brûlent. Le FT signale que 38 incendies de batteries de puissance ont été enregistrés depuis 2018.

Sonnedix a mis en service trois nouvelles centrales solaires au Plateau d’Albion dans les Alpes de Haute Provence, pour 9,8 MW. La filiale du développeur allemand exploite sept unités sur l’ancienne base de lancement de missiles nucléaires stratégiques et 270 MW dans l’Hexagone.

Air Liquide développe un électrolyseur de 30 MW en Rhénanie-du-Nord-Westphalie (Allemagne) dont une première tranche de 20 MW devrait être mise en service en 2023. L’hydrogène produit sera acheminé à une quinzaine de sites industriels voisins via des canalisations préexistantes. Ce projet s’inscrit dans la collaboration avec Siemens Energy visant à développer la production d’hydrogène à grande échelle, comme avec H2V Normandy.

Lundi 2 août

Le ministère de la Transition écologique vient d’autoriser Boralex à confirmer sa demande de connexion pour deux parcs éoliens à renouveler et renforcer, en contrepartie d’un écrêtement possible de la production par RTE.

JLTM Energy India Pvt, filiale indienne de Technique Solaire, signe un nouveau CPPA, cette fois avec Alstom, sur 15 ans, pour une toiture solaire de 300 kWc sur une usine de l’industriel dans le sud de l’Inde, à Coimbatore. Le prix proposé est inférieur à celui du gouvernement. Un premier contrat de ce type a été passé cette année à Goa avec le Goa Institute of Management, sur 900 kWc

Le navire Aeolus a été autorisé à poursuivre ses forages pour les fondations du parc éolien en mer de Saint-Brieuc. Les travaux ont repris le 31 juillet.

Le projet européen DTOceanPlus s’achève avec la validation d’une solution logicielle en open source pour concevoir et optimiser les fermes hydroliennes et houlomotrices. Ce projet visait notamment à normaliser les données pour comparer les technologies d’énergies marines. D’un budget de 8 M€ et d’une durée de 3 ans, il a impliqué France Energies Marines, Bureau Veritas et Sabella côté français, parmi 18 partenaires.

Les batteries de Forsee Power équiperont les bus électriques que le constructeur Iveco va fournir à la RATP en 2022 et 2023. La régie de transport francilienne vient d’attribuer trois marchés pour 451 bus électriques au total : 180 bus Iveco, 158 de Bluebus/Bolloré et 113 du fabricant Irizar.

Article précédentEnR, stockage, hydrogène : les priorités du Crédit Coopératif
Article suivantEni reprend l’activité franco-espagnole de Dhamma Energy