Scotwind Leasing : les prétendants, les favoris

Print Friendly, PDF & Email

Scotwind Leasing ferme aujourd’hui son guichet des inscriptions. L’appel d’offres éolien en mer écossais aurait dû le faire le 31 mars. Influencé par les juteuses enchères obtenues lors de l’appel d’offres anglais et gallois en début d’année, le domaine royal écossais a préféré se donner du temps pour réviser son règlement et finalement décupler le niveau de la redevance que les lauréats devront payer chaque année avant la construction de leurs parcs.

Ce qui finalement n’empêche pas la première grande compétition internationale dans l’éolien marin posé et flottant d’attirer beaucoup de monde. Les candidatures ne sont pas toutes publiques. Une quinzaine de consortiums ou développeurs tout seuls ont néanmoins été repérés par les professionnels du secteur. Y figure le gratin de l’industrie ...

Article précédentSwen veut naviguer avec les start-up de l’océan et des EMR
Article suivantEnogia s’introduit avec succès en Bourse

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here