Révision des tarifs solaires : le CSE exprime un « non » massif

Print Friendly, PDF & Email

Ce n’est pas tous les jours qu’un texte gouvernemental soulève une forte opposition au Conseil supérieur de l’énergie. C’était le cas hier lors de l’examen des décret et arrêté en projet pour renégocier les contrats d’achat publics photovoltaïques conclus avant 2011 pour les centrales importantes. Les représentants de la filière professionnelle – Enerplan, le Syndicat des énergies renouvelables, le collectif Solidarité Renouvelables – soulignent que les textes ont été rejetés par treize voix et approuvés par deux ; le CSE compte 33 membres hors les représentants de l’État et un conseiller d’État.

Parmi les opposants figureraient des syndicats de salariés, selon ...

Article précédentL’agenda de la transition énergétique
Article suivantOmnes Capital poursuit son offensive dans le solaire irlandais