Où en est la taxonomie verte européenne ?

Print Friendly, PDF & Email
(c) EU Technical Expert

Nouveau coup de pression sur la Commission européenne pour inclure le nucléaire dans la taxonomie verte. Le lobbying provient cette fois des syndicats de 10 pays. Côté français, 8 organisations syndicales* y ont pris part. Dans un courrier adressé à la présidente de la Commission Ursula von der Leyen, ces syndicats réitèrent leur demande déjà exprimées « d’inclure l’énergie nucléaire dans la taxonomie européenne et de ne pas priver l’Union Européenne d’atouts majeurs dans la réussite de la neutralité carbone en 2050 qui est le cœur du green deal et du paquet climat Fit for 55 portés par la présidente », argumentent-ils dans un communiqué diffusé le 27 juillet.

Un débat très politique

Ces syndicats défenseurs de l’atome mettent en avant « une énergie stable, pilotable et bas carbone ». Derrière la taxonomie verte ...

 

 

Article précédentL’agenda de la transition énergétique
Article suivantPour Horizeo, la CNDP veut un « événement démocratique régional »