Les renouvelables face à « une question existentielle » [Sophie Mourlon, DGEC]

Print Friendly, PDF & Email
Sophie Mourlon (@Natalie O’Lenskie)

C’est par un échange franc et direct entre l’administration et les représentants des énergies renouvelables qu’a débuté, aujourd’hui à Paris, la 7ème conférence de GreenUnivers sur le financement des EnR en France. Très attendue, Sophie Mourlon, directrice de l’énergie à la DGEC*, s’est voulue rassurante sur les dossiers chauds du secteur : renégociation des tarifs solaires, cahier des charges CRE5, hausse du plafond du guichet ouvert. Elle a aussi tenu un discours de vérité encourageant les développeurs à ne pas sous-estimer la problématique de l’acceptabilité. Pour elle, les filières renouvelables sont face à « une question existentielle ».

Un été chargé

Plusieurs dossiers en souffrance devraient aboutir ...

Article précédentEolien : « Nous avons beaucoup à faire pour améliorer notre image »
Article suivantAntoine Nogier [Sun’R] décrypte les obligations responsables

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here