Le port de Marseille Fos étudie l’option bioGNL

Print Friendly, PDF & Email
Porte-conteneurs CMA CGM ©Pixabay

Responsable de 2,5% des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES), le transport maritime a entamé sa décarbonation avec le passage de certains navires au gaz naturel liquéfié (GNL), moins émetteur que le fioul. Le projet de production de bioGNL lancé par Elengy et EveRé en collaboration avec TotalEnergies, CMA CGM et la Métropole Aix-Marseille-Povence prétend amorcer l’étape suivante. 

Etude de faisabilité

Annoncé le 5 juillet, le projet portuaire de bioGNL s’inscrit dans la Coalition pour l’énergie de demain, lancée à la fin de l’année 2019 et composée de 11 grandes entreprises internationales dont TotalEnergies, Engie et CMA CGM. Au stade de l’étude de faisabilité, cette unité de production de ...

  

Article précédentLe photovoltaïque peut encore améliorer son impact écologique [Etude]
Article suivantLes renouvelables ont préservé les énergéticiens de la crise du Covid-19

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here