Le homard américain n’en pince pas pour l’éolien marin

Print Friendly, PDF & Email
(c) Pixabay

La coquille Saint-Jacques à Saint-Brieuc, le homard dans le Maine. Le parlement de cet Etat des Etats-Unis a approuvé une loi qui bannit l’éolien en mer dans ses eaux territoriales. Le gouverneur Janet Mills a justifié cette décision par la nécessité de préserver l’importante industrie de la pêche, et notamment des homards. Pour développer leurs projets, les promoteurs devront s’éloigner des côtes pour atteindre les eaux fédérales.

Porte ouverte

Janet Mills assure ne pas être opposée à l’éolien, mais la pression des pêcheurs américains a été forte. Inquiets des impacts des chantiers de construction sur la ressource halieutique, les pêcheurs du Maine ont exercer un fort lobbying pour obtenir ce moratoire ...

Article précédentMéthanisation : DualMétha lance ses premiers projets
Article suivantH2V compte sur Gérard Mestrallet pour « débloquer des verrous »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here