Le Ceser de Nouvelle-Aquitaine demande un moratoire sur Horizéo et Oléron

Print Friendly, PDF & Email
(@Ceser)

Le Conseil économique, social et environnemental de Nouvelle-Aquitaine (Ceser) n’est pas tendre avec les deux grands projets solaires et éoliens prévus dans la région. En l’occurrence la centrale photovoltaïque + hydrogène Horizéo développée par Engie et Neoen sur 1 GW en forêt près de Saucats (Gironde) et le parc éolien marin au large d’Oléron (500 à 1 000 MW avec extension possible à 2 GW). 

Contradiction avec les schémas régionaux

Lors de sa session du 16 juillet, l’instance de représentation de la société civile a demandé un moratoire sur ces deux initiatives et l’a écrit dans une note détaillée pas encore publiée mais disponible ci-dessous. Les raisons de cette exigence ? Les deux projets ne sont pas ...

Article précédentLepty redonne vie à la pile à combustible aluminium-air
Article suivantMobilité électrique : ce qu’il faut retenir de la loi Climat et résilience

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here