A Beaupréau-en-Mauges, l’éolien apaisé

Print Friendly, PDF & Email
(@Mauges Éole)

Seulement quatre remarques défavorables lors de l’enquête publique en 2017, aucun recours après autorisation : le parc éolien de 3 turbines et 9 MW de Beaupréau-en-Mauges (Maine-et-Loire) développé par l’angevin David Energies, mis en service cet été, bientôt exploité par VSB Energies nouvelles, est une forme de réponse à la tribune de Stéphane Bern dans Le Figaro le 30 mai et à la montée de l’opposition anti-éolienne. Ce n’est pas une exception puisqu’un parc voisin de trois machines et du même développeur va entrer en production cet été à Coron-Vezins près de Cholet, sans recours non plus. Un autre projet émerge sans heurts pour l’instant à proximité, à Montrevault-sur-Evre, initié par Valorem.

L’éolien vu comme une activité économique

Leur trait commun ? La ...

Article précédentBiogaz : le gouvernement dévoile ses « certificats de production »
Article suivantUne grosse fuite d’huile stoppe le chantier de Saint-Brieuc