Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 21 mai

« Conférer au débat sur la quantité d’électricité la même visibilité qu’a acquise celui sur le mix électrique sera sûrement nécessaire », estime France Stratégie dans une note consacrée à l’évolution à long terme du système électrique français. Avant d’établir des scénarios sur le futur mix de production plus ou moins EnR, l’institution recommande de se pencher sur le volume de production lui-même, estimant que la cible de 630 TWh en 2050 est peu questionnée.

Pour poursuivre ses activités, le fabricant de chaudières innovantes Boostheat bénéficie d’une ligne de financement de 10 M€ sur 12 mois fournie par l’investisseur Iris. 

VSB énergies nouvelles vient de mettre en service la centrale solaire “Izernore” de 5 MWc dans l’Ain, accueillante pour la petite faune avec entre autres des clôtures adaptées au passage des petits mammifères et 5 abris. Enercoop joue le rôle d’agrégateur et distribue 100% de l’électricité produite. 

En Australie, Neoen entame la construction du Kaban Green Power Hub dans le Queensland, un projet éolien de 157 MW assorti de la modernisation d’une ligne électrique de 320 km. Le projet s’est vu refuser le soutien du gouvernement fédéral mais a obtenu celui de l’Etat du Queensland notamment. Neoen franchit le seuil des 2 GW en production ou en construction dans le pays. 

Les sociétés ECT (spécialiste de la valorisation des terres excavées du BTP), Gaussin (fabricant de véhicules) et Bouygues Energies & Services ont signé un accord pour développer d’ici 2022 une offre de poids-lourds à hydrogène pour le secteur du BTP.

La société polonaise Saule Technologies annonce l’ouverture d’une chaîne de production industrielle de panneaux solaires en cellules pérovskites, présentée comme une première mondiale. L’objectif est de fabriquer des panneaux photovoltaïques légers, souples, avec des teintes et des formes variables.

Jeudi 20 mai

McPhy a présélectionné le site de Belfort (Territoire de Belfort) pour y construire une gigafactory d’électrolyseurs, soit un investissement entre 30 et 40 M€. L’objectif est de débuter la production en 2024 avec une montée en charge jusqu’à 1 GW par an et 400 emplois. 

Voltalia devient une entreprise à mission au sens de la loi Pacte et se donne trois objectifs : agir pour la production d’une énergie renouvelable accessible au plus grand nombre, contribuer avec les habitants au développement durable des territoires, oeuvrer pour la préservation des ressources de la planète.

Total a signé un corporate power purchase agremment (CPPA) avec Merck&Co sur un volume de 90 GWh par an d’électricité renouvelable sur une période de 10 ans. L’électricité proviendra de projets de centrales solaires d’une capacité de 45 MW, issus du portefeuille de Total en Espagne, dans la région de Castilla-la-Mancha. Le prix n’est pas précisé.

Christophe Bacholle, Isabelle Jarry et Anne-Marie Royal sont désignés garants de la concertation préalable sur le projet d’usine de batteries électriques d’Envision à Dunkerque.

Mercredi 19 mai

L’Ademe publie une étude sur le rétrofit, qui consiste à convertir des véhicules thermiques à l’électrique. D’après cette étude, le rétrofit est meilleur, en termes d’émissions de gaz à effet de serre, que l’achat d’un véhicule électrique neuf. Mais son modèle économique reste incertain, surtout pour les véhicules légers. Il serait plus pertinent pour les véhicules lourds, notamment les autobus.

MaPrimeRénov’ poursuit sur sa lancée : près de 280 000 dossiers ont été déposés depuis le début 2021, déjà plus de la moitié de l’objectif fixé pour l’année (500 000), signale l’Agence nationale pour l’habitat (Anah).

En utilisant des onduleurs avec optimiseurs de puissance SolarEdge, le développeur IEL est parvenu à fournir la puissance prévue pour une installation solaire sur hangar agricole de 316 kW, alors qu’une ligne de panneaux avait dû être décalée du versant sud au versant nord du toit. Connectés en « parallèle » et non en série, les panneaux ont pu se situer sur des orientations différentes.

Le groupe Butagaz rachète Soltéa et Solewa, deux entreprises régionales spécialisées dans l’installation et la maintenance des centrales solaires.

L’énergéticien allemand RWE va tester en Irlande, à County Mayo, un planeur de 12 mètres d’envergure relié par un câble déroulant de plusieurs centaines de mètres à une turbine au sol de 150 kW.  Le système est développé depuis 2009 par le néerlandais Ampyx Power, qui réalise son premier démonstrateur de cette taille.

CVE a mis en service en Saône-et-Loire la première centrale solaire d’envergure (5,6 MWc) sans soutien public. L’installation a été financée en partie par Energie partagée et l’électricité rachetée directement par Enercoop.

Air Liquide a réalisé sa première « émission obligataire verte », d’un montant 500 M€ dédiée au financement de plusieurs projets de développement durable, notamment dans l’hydrogène, le biogaz et l’oxygène.

Mardi 18 mai

La Nouvelle-Aquitaine a lancé un appel à manifestation d’intérêt pour promouvoir les green corporate PPA auprès des  entreprises industrielles et leur proposer un accompagnement technique et financier. 

Ze Energy emprunte 4 M€ en dette junior et en prêts “bridge” auprès d’Acofi Gestion, via son fonds de prêt Predirec EnR 2 qui réalise là sa première opération dans les centrales photovoltaïques avec batteries

Carton rouge adressé au fournisseur Total Direct Energie par le médiateur de l’énergie. Il considère dans son rapport annuel que l’entreprise « n’a pas été à la hauteur de ce que l’on pourrait légitimement attendre du troisième fournisseur d’électricité et de gaz naturel sur le marché français, filiale d’un groupe international d’énergie ». De son côté, l’italien Eni reste le moins bien noté avec le taux de litiges le plus élevé.

Meyer Burger a annoncé aujourd’hui l’ouverture de son usine de panneaux photovoltaïques à Thalheim en Allemagne sur les anciens sites de SolarWorld. D’une capacité initiale de 400 MW/an, elle pourrait atteindre les 5 GW en 2026 selon l’entreprise.

L’Ademe a publié le bilan du Fonds chaleur en 2020. L’enveloppe de 350 M€ a entièrement été utilisée pour soutenir plus de 600 installations, comme l’indiquait GreenUnivers dès le mois dernier. Les réseaux de chaleur représentent le premier poste du budget avec 125 M€ devant notamment les chaufferies biomasse (91 M€), le biogaz (52 M€) et la géothermie (30 M€).

La France réintègre le top 5 des pays les plus attractifs pour les énergies renouvelables, selon le baromètre semestriel du cabinet EY. Elle grimpe de deux places et se classe cinquième (derrière les Etats-Unis, la Chine, l’Inde et le Royaume-uni), « avec le lancement de l’appel d’offres éolien offshore posé de Normandie et le lancement du premier appel d’offres commercial d’éolien flottant« , justifie EY.

Back Market lève 276 M€ dans un quatrième tour de table réalisé auprès du fonds d’Al Gore Generation Investment Management, de General Atlantic et des investisseurs historiques : Daphni, Aglaé Ventures, Eurazeo, le groupe Arnault et Goldman Sachs. Fondée en 2014, la start-up est spécialisée dans la vente en ligne de produits électroniques reconditionnés.

Lundi 17 mai

GreenYellow confirme dans un communiqué avoir décidé “d’explorer la possibilité d’une introduction en bourse sur Euronext Paris. L’opération serait composée notamment d’une augmentation de capital ; le groupe Casino, actionnaire majoritaire de GreenYellow, ayant vocation à le rester”.

EDF qui a acquis le britannique Pivot Power en 2019 va mettre en service une première tranche de 100 MW de stockage au Royaume-Uni.

Climacool, spécialiste lyonnais du génie climatique et thermique rejoint Blue Pearl Energy, un original regroupement de PME visant à proposer des services à l’énergie en BtoB les plus complets possible. 

La boîte à idées en ligne EDF Pulse & You crée un portail dédié au financement participatif dans les projets solaires, éoliens et de transition énergétique d’EDF, baptisée « EDF Pulse & You Investissements Participatifs ». La plate-forme sur l’innovation renvoie ensuite vers les sites de crowdfunding spécialisés comme Enerfip ou Lendosphere

Valérie Nouvel, vice-présidente du conseil départemental de la Manche est nommée membre du conseil d’administration de l’Ademe en tant que représentante des collectivités territoriales et  en remplacement de Fabienne Labrette-Ménager.

Richard Hunter a été nommé chief operating officer (COO) du groupe Orsted. Il a passé l’essentiel de sa carrière dans l’industrie ferroviaire, notamment chez le groupe Bombardier Transportation.

Article précédentLe film solaire mis à l’honneur par l’Office européen des brevets
Article suivantDécret tertiaire : propriétaires et locataires vont commencer à négocier