Tertiaire : les réseaux de chaleur défendent leur place

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Essow / Pexels)

Quelle place pour les réseaux de chaleur dans les bâtiments tertiaires ? L’association Amorce pousse pour que l’application du décret tertiaire ne se fasse pas au détriment des réseaux de chaleur. En début d’année, un arrêté a défini les ambitions d’économies d’énergie pour un premier lot de bâtiments. Amorce craint que la trajectoire ainsi fixée puisse être atteinte en optant pour des pompes à chaleur sans gros effort d’efficacité énergétique sur le bâtiment lui-même, et tout en excluant les réseaux de chaleur. Pour l’éviter, ...

Article précédentEnedis trop bien rémunéré ?
Article suivantHydrogène : Teréga est gâté par la géographie