L’Italie, un nouveau pays prometteur pour le stockage

Print Friendly, PDF & Email

« Nous ne sommes pas à la moitié de l’année et déjà 8 600 MW de grands projets de stockage, supérieurs à 500 kW et Step mises à part, ont été publiquement annoncés dans le monde », souligne Michael Salomon, fondateur du cabinet de conseil et d’études Clean Horizon, spécialiste du sujet. Soit un volume proche de celui de 2019 mais en quatre mois. Inutile de dire que la crise Covid n’a aucun impact sur l’économie de ce secteur en croissance accélérée depuis 2015.

Source : Clean Horizon

C’est vrai ...

 

 

Article précédentLe plan de RTE pour raccorder les futurs parcs éoliens en mer
Article suivantLa cession de GreenFlex : « une option sur la table »