Falkor investit dans l’électro-méthanol

Print Friendly, PDF & Email
(c) Pixabay

Deuxième investissement pour Falkor, le fonds créé en 2019 par Pascal Pénicaud, ancien associé et directeur général de Tenergie. Il investit dans Liquid Wind, une société suédoise spécialisée dans l’électro-méthanol. L’opération de plusieurs millions d’euros va permettre à Liquid Wind de construire sa première centrale de production, d’une capacité de 50 000 tonnes de méthanol par an, prévue pour être opérationnelle à l’horizon 2024, dans le cadre d’un consortium réunissant Alfa Laval, Carbon Clean, Haldor Topsoe et Siemens Energy.

Projets en France

Falkor s’appuiera sur l’expertise de Liquid Wind pour faire émerger des projets de production d’électro-méthanol à partir ...

Article précédentLa start-up Talo Energy dopée par MaPrimeRénov
Article suivantBercy veut soutenir la décarbonation innovante à l’export