CVE de nouveau associé à Energie partagée et aux riverains

Print Friendly, PDF & Email
(@CVE)

Elles seront encouragées par le futur cahier des charges de l’appel d’offres public “CRE 5” mais pour le moment, les associations entre les développeurs d’énergie renouvelable et les coopératives citoyennes demeurent rares. D’où l’attention que soulève ce projet mené en Indre-et-Loire par CVE avec Energie partagée et une association composée d’une trentaine de riverains investisseurs, EnRCR*. En l’occurrence, une centrale solaire au sol de 2,83 MW, prévue pour entrer en production fin 2022 sur une ancienne décharge.

40% collectifs

Initié par les habitants de Saint-Benoit-la-Forêt il y a plus de dix ans, le projet a été racheté en 2020 par CVE. Le promoteur l’a revu et amélioré (puissance doublée, matériel optimisé…) puis présenté ...

Article précédentCRE 5 : les industriels français du solaire rongent leur frein
Article suivantRénovation énergétique : le réseau Faire au bord de la rupture ?