Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 23 avril

Akuo a refinancé un portefeuille de 103 MW, composé de 5 centrales éoliennes (74 MW) en exploitation en métropole et 4 centrales solaires (29 MW) avec une capacité de stockage de 29 MWh en Corse et à La Réunion. L’opération comprend un refinancement equity auprès de Renewable Infrastructure Group Ltd (TRIG) et du nouveau fonds Energy Transition Europe, et un refinancement de la dette senior réalisé auprès de Bpifrance, La Banque Postale et BPCE Energeco. Le montant n’est pas communiqué.

La répression des fraudes a enquêté sur la transparence et la lisibilité des offres d’électricité et de gaz vertes. Des « anomalies » ont été constatées chez 8 des 21 fournisseurs contrôlés, indique-t-elle dans son bilan d’activité 2020. Aucune tromperie n’a été repéré sur le caractère « vert » des offres, mais des manquements ont été identifié sur les allégations liées à des critères géographiques ou de modes de production.

Après un accord entre les partis du gouvernement de coalition, l’Allemagne va revoir à la hausse les volumes proposés lors de ses appels d’offres EnR en 2022 : 4 GW seront mis aux enchères dans l’éolien terrestre (contre 2,9 prévus jusqu’alors) et 6 GW dans le solaire (contre 2 GW prévus).

Le gouvernement espagnol a mis en place de nouvelles aides à l’acquisition de véhicules électriques. Une enveloppe de 800 M€ a été allouée à ce programme. Par ailleurs, l’Espagne se fixe un objectif de 100 000 points de recharge en 2023.

Le groupe australien Renascor Resources a levé 15 millions de dollars australiens (9,4 M€) pour financer son projet de production de packs d’anode graphite pour les batteries lithium-ion. Le projet comprendrait l’extraction du graphite jusqu’à la production des anodes, et serait le seul verticalement intégré opérationnel hors de Chine.

Jeudi 22 avril

C’est une première en France. Des habitants de Tigné (Maine-et-Loire) ont obtenu une baisse de leur taxe foncière en raison de la proximité de leur logement avec un parc éolien. En litige avec l’administration fiscale, les habitants ont obtenu gain de cause au tribunal administratif de Nantes qui leur a finalement donné raison, en leur octroyant une révision du coefficient de situation générale de -0,05. Une décision qui risque de faire jurisprudence et confirmer la baisse de la valeur des biens immobiliers à proximité de certains parcs éoliens.

Neoen et McPhy Energy feraient partie des 42 sociétés françaises aux prises actuellement avec des hedge funds spécialistes de la vente à découvert, selon nos confrères des Echos.

Son taux négatif de – 0,12 % n’a pas empêché l’obligation durable de 500 M€ de la région Île-de-France émise le 12 avril d’être sursouscrite 7 fois. C’est la première collectivité en Europe à emprunter en dessous de zéro dans cette catégorie de prêt.

Le Conseil supérieur de l’énergie a adopté hier le projet d’arrêté relatif aux programmes CEE nouveaux et reconduits et le projet de décret assouplissant l’enregistrement des opérations spécifiques sous CEE dans les installations ICPE.

Dans le cadre de son programme CEE Actee, la FNCCR lance le sous-programme Act’eau dédié à l’efficacité énergétique des équipements aquatiques publics.

La préfète de l’Ariège a présenté les projets de rénovation énergétique des collectivités territoriales d’Ariège que l’État soutiendra cette année au titre du plan de relance. Au total, cela représente 57 projets de rénovation répartis dans 43 communes pour un montant global de subvention de 5,21 M€ censé générer 9 M€ d’investissements.

Mercredi 21 avril

Les négociateurs du Conseil européen et du Parlement européen sont parvenus à un accord pour inscrire dans la loi climat européenne l’objectif collectif au niveau de l’UE d’une réduction nette des émissions de gaz à effet de serre (après déduction des absorptions) d’au moins 55% d’ici 2030 par rapport à 1990. Cet accord provisoire va maintenant être soumis à l’approbation formelle du Conseil et du Parlement.

Ailes Marines confirme démarrer le 3 mai la construction de son parc éolien en baie de Saint-Brieuc (Cotes d’Armor), avec l’installation des pieux d’ancrage des fondations jackets sur la partie nord et le pré-tranchage des routes pour des câbles inter-éoliennes ensouillés. La pêche à la coquille Saint-Jacques s’arrête fin avril ; ses professionnels restent opposés au projet

Alexandra Nocturne rejoint GreenFlex comme directrice avant-vente et projets multi-expertises, en particulier auprès des acteurs industriels. Elle était auparavant responsable de département ingénierie chez Naval group. Elle doit déployer des solutions innovantes de performance énergétique et assurer le pilotage des équipes sur les projets multi-expertises.

BlaBlaCar a levé 115 M$ (97 M€) et annonce l’acquisition de la société ukrainienne Octobus « dans le cadre de son plan pour digitaliser les compagnies de bus dans les pays non-européens ». Ce tour de table inclut notamment les investisseurs VNV Global, Otiva J/F AB et FMZ Ventures.

Mardi 20 avril

Soutenu par les développeurs-producteurs de petite hydroélectricité, l’amendement 171 adopté après l’article 19 du projet de loi Climat et résilience exclut que soient détruits des barrages afin de rétablir la continuité écologique des cours d’eau. France Nature Environnement demande le retrait du texte, “aux conséquences délétères pour nos rivières” alors que la petite hydro n’alimente « que 0,3% de la consommation d’électricité ». 

Voltalia entame la construction de son premier gros stockage sur batteries en Angleterre. Baptisé Hallen SSEB, situé près de Bristol et évalué à 15 M£, il est destiné aux services pour les réseaux électriques national et local.

APIdays et GreeNet.io lancent la 2e édition du Challenge Sobriété Numérique, dédié aux économies d’énergie et de ressources dans le software, organisé sur trois mois avec les équipes IT d’entreprises volontaires (Orange, Coface…). Elles doivent proposer  des solutions concrètes pour améliorer les pratiques numériques et l’utilisation du cloud.

Lundi 19 avril

Swen Capital Partners s’associe au fabricant et exploitant autrichien Biogest pour créer une société de gestion commune, Biogest Invest, dotée de 30 M€ à investir dans des installations de biométhane en Europe et Amérique du Nord, construites et exploitées par Biogest. Le marché français est le premier abordé avec une centrale de 140 Nm³/h en Normandie.

Le spécialiste de la méthanisation Agripower se dote d’un directeur général, une fonction confiée à André Leblancs. Il était depuis 2013 directeur général du groupe E et a occupé la même position chez Fonroche entre 2006 et 2011.

Les crédits attribués à MaPrimeRénov en 2020 n’ont pas pu être entièrement dépensés malgré une forte demande selon un récent rapport de la Cour de Comptes.

Article précédentTarifs solaires pré-2011 : un rapport pour orchestrer la renégociation
Article suivantApprovisionnement : les semi-conducteurs sous tension jusqu’à la fin de l’année