Une première station hydrogène flottante d’EODev en 2022 ?

Print Friendly, PDF & Email
GEH2 et REXH2 (Crédit : Energy Observer Development)

Et l’investisseur mystère est en réalité… Toyota. Energy Observer Developments (EODev) avait annoncé en septembre une levée de fonds de 20 M€, apportés par Accor, l’assureur Thélem, le groupe Monnoyeur et un quatrième acteur resté secret. Il s’agit du constructeur automobile Toyota. Les discussions sur les détails de l’opération se sont poursuivies depuis six mois avec ce dernier et ont abouti. Le groupe japonais entre donc au capital d’EODev. Interrogée par GreenUnivers, EODev précise aussi que la somme exacte collectée est au final de 22,5 M€.

Un premier bateau à Marseille en mai

Pour rappel, EODev est la filiale chargée d’industrialiser les produits conçus dans le cadre du projet de catamaran à hydrogène et à batteries Energy Observer. « Cette levée nous permet de ...

 

Article précédentLe parc mondial d’EnR électriques atteint les 2,8 TW
Article suivantComment Albioma va convertir Bois-Rouge [Reportage à La Réunion]