L’Autorité environnementale met la barre plus haut pour H2V Normandy

Print Friendly, PDF & Email
(@H2V Normandy)

Dans son avis du 21 avril dernier, l’Autorité environnementale (Ae) n’est pas tendre avec le projet pionnier d’usine d’hydrogène renouvelable d’H2V Normandy à 30 kilomètres en amont du Havre en Seine-Maritime. Prévu sur 30 hectares dont 13 de zones humides dans la zone d’aménagement concerté (Zac) de Port-Jérôme2, dans la commune de Saint-Jean-de-Folleville, investi à 40% par Air Liquide, il pourrait fournir un peu d’H2 alternatif (10% des besoins) aux raffineries de pétrole, producteurs d’ammoniac, chimistes.  

L’Ae reproche à l’industriel un flou sur des questions qu’elle considère comme essentielles, à commencer par le qualificatif ...

Article précédentL’Occitanie prête à déployer son corridor hydrogène
Article suivantL’éolien, un motif de déclassement fiscal ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here