La filière hydrogène à la recherche de compétences

Print Friendly, PDF & Email
(@France hydrogène)

Autour de 2 000 emplois aujourd’hui dans la filière hydrogène mais entre 100 000 et 150 000 en 2030, selon les prévisions de l’association professionnelle France Hydrogène. Pour fabriquer, intégrer, exploiter les futures piles à combustibles, électrolyseurs et stations de distribution, il est temps de se préoccuper des compétences permettant d’occuper ces futurs postes.

Dans un Livre blanc consultable ci-dessous, France Hydrogène a recensé 84 métiers dont 27 nécessitent un savoir-faire particulier. Lequel est pour l’heure plutôt acquis à l’intérieur des entreprises spécialisées, car « les formations initiales sur l’hydrogène se comptent sur les doigts d’une main », estime Stéphanie Paysant, responsable administration de l’association.

17 métiers « en tension »

La solution passe par ...

Article précédentAirbus, PSA, Solvay parmi les lauréats de la deuxième session « décarbonation »
Article suivantLe méga-projet Horizéo se précise