Eolien marin en Normandie : six pré-qualifiés, deux en solo pour l’instant

Print Friendly, PDF & Email
(c) CNDP

Ils ne sont que six mais ce sont des poids lourds. « Le tableau est relevé, une grosse compétition se profile », prévoit Vincent Balès, directeur général de WPD Offshore France. Il fait partie des pré-qualifiés pour le futur projet éolien marin de 1 GW en Manche Nord. Leurs noms ont été communiqués aujourd’hui par le ministère de la Transition écologique.

Deux candidats en solo y figurent à l’heure actuelle : Iberdrola et Shell, la compagnie pétrolière néerlandaise faisant son arrivée dans les appels d’offres hexagonaux. Quatre consortiums ont été formés ou confirmés : « Eoliennes en Mer Manche Normandie », une société de projet d’EDF Re et Maple Power, joint-venture d’Enbridge et du fonds de pension canadien CPPIB, Ocean Winds (la co-entreprise permanente d’Engie et EDPR), Total cette fois associé à RWE et l’alliance constituée comme à Dunkerque par Vattenfall et WPD en compagnie de ...

Article précédentLa rénovation globale peine à convaincre
Article suivantLa start-up Lite s’attaque aux factures d’énergie des foyers

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here