Envision : de l’éolien à la « smart nation »

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Velocita)

Surtout connu en tant que fabricant d’éoliennes, présent aussi dans le développement de projets EnR, le chinois Envision a ajouté d’autres cordes à son arc ces dernières années. Dans les batteries pour commencer avec l’acquisition en 2018 de la co-entreprise Nissan-Nec Corporation qui fournit les batteries de la Nissan Leaf. En France et comme l’indique Sylvie Ouziel, directrice de l’international du groupe, Envision AESC participe ainsi en ce moment aux appels d’offres de Renault et de PSA ...

Article précédentLoi Climat : le gisement solaire plus abondant sur les bâtiments neufs
Article suivantRE 2020 : Enerplan ne désarme pas sur le pré-équipement solaire