CEE : Teksial alerte sur le reste à charge et l’accompagnement

Print Friendly, PDF & Email
(@Pexels)

Difficile de ne pas se perdre de temps en temps dans la complexité du dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE) et d’apprécier correctement les multiples conséquences de la réforme en cours. Mais Jean-Baptiste Devalland, directeur général de l’opérateur Teksial, délégataire CEE filiale d’Engie, s’y repère bien et n’hésite pas à en désigner l’effet majeur à ses yeux : « les perdants sont les ménages précaires et très précaires, du fait de la suppression de Coups de Pouce et de bonifications. Notre grande inquiétude ? Que nombre des foyers en précarité énergétique – 12 % de la population – ne soient plus incités à mener des travaux de rénovation, le reste à charge devenant dissuasif ».

Un pari sur la hausse du cours

Teksial a fait ses calculs : actuellement, le reste à charge lors de travaux d’isolation de 2 500 € sous Coup de Pouce ressort à 500 €. Il passera à ...

Article précédentBornes : l’amendement qui inquiète les opérateurs de recharge
Article suivantBiométhane : le bond en avant du Grand Est