Bornes : l’amendement qui inquiète les opérateurs de recharge

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Enedis)

La surprise a laissé place à l’inquiétude, puis à la réaction des opérateurs de recharge. Un amendement au projet de loi Climat et résilience a été déposé par le gouvernement et adopté dans la foulée la semaine dernière par les députés. En apparence, il soutient l’installation de bornes dans les copropriétés. Il permet au gestionnaire de réseau Enedis d’avancer aux copropriétaires le financement de l’infrastructure collective, via le tarif d’utilisation du réseau public d’électricité. Mais il suscite l’inquiétude des opérateurs de recharge.

« Nous avons collectivement été un peu surpris de cet amendement, déposé au dernier moment, sans concertation », témoigne Nicolas Banchet, directeur général de l’opérateur Zeplug. Tout comme son confrère Emmanuel Croc, président de Bornes Solutions, pour qui « cet amendement part sans doute d’une bonne intention, mais c’est une maladresse ».

22% des places en 2022

« L’amendement s’appuie sur un constat faux, celui de croire qu’il ...

 

 

Article précédentEolien et solaire soutiennent la croissance d’Akuo
Article suivantCEE : Teksial alerte sur le reste à charge et l’accompagnement