Biométhane : des certificats obligatoires à la place des appels d’offres ?

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : France Biométhane)

Le principe des certificats verts pour financer le biométhane suit son bonhomme de chemin, désormais présenté dans un document que les pouvoirs publics ont mis en consultation depuis février. L’idée consiste à incorporer obligatoirement une part de biogaz dans le gaz commercialisé par les fournisseurs d’énergie et à prouver via des certificats, par exemple dimensionnés chacun à 1 MWh, que cette obligation est bien respectée.

Elle pourrait trouver rapidement un véhicule législatif en montant in extremis à bord du projet de loi Climat-Résilience en examen à l’Assemblée nationale. Mais à ce jour, aucun amendement gouvernemental ni parlementaire n’a été repéré parmi les milliers proposés, comme l’indique Johanna Flajollet-Milan, directrice en charge des filières chaleur, froid et transports au ‎Syndicat des énergies renouvelables (SER). 

Les appels d’offres aux abonnés absents

Le dispositif imaginé par le ministère de la Transition écologique (MTE) est avant tout destiné à ...

Article précédentRenov’Up en quête d’innovations pour massifier la rénovation énergétique
Article suivantRepowering : VSB passe à la vitesse supérieure