Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 26 mars

Total Quadran et Ombrea renforcent leur coopération dans l’agrivoltaïsme « dynamique », autour notamment des capteurs de suivi des besoins des sols et des traitements, ou encore l’application OmbreApp pour affiner par exemple l’apport en eau. Un projet pilote est prévu dans l’Aude. 

Plug Power passe une première commande à HRS pour une station de ravitaillement en hydrogène (200kg/jour, 350 bars) d’une flotte de chariots élévateurs dans un centre logistique de supermarché, à mettre en service d’ici juillet. 

Energisme, éditeur SaaS de la performance énergétique, lance le service Loamics pour « fusionner des données hétérogènes massives en continu et en temps réel de manière automatisée et industrialisée », ce qui facilite la préparation des données avant leur traitement algorithmique.

Le département américain de l’énergie annonce un financement de 128 M$ pour des projets permettant de réduire les coûts du solaire dans différentes familles de technologies : 58 M$ pour la R&D dans le solaire à concentration, 40 M$ dans les cellules à pérovskites, 20 M$ dans les couches minces au tellure de cadmium et 7 M$ pour allonger la durée de vie des solutions au silicium, ainsi que 3 M$ en capital-amorçage pour des technologies pérovskites.

L’Ever-Given reste échoué dans le canal de Suez. Le porte-conteneurs en provenance de Chine bloque 150 navires. Sa difficile remise à flot pourrait ralentir un peu plus la chaîne d’approvisionnement en Europe de panneaux et composants solaires, déjà perturbée.

Le fabricant de bornes de recharge DBT annonce une nouvelle stratégie dans la mobilité électrique et conclut un financement en fonds propres d’un montant maximum de 200 M€ avec Park Capital. Le cours de l’action a chuté de 14% aujourd’hui.

Jeudi 25 mars

Entré en 2018, le groupe Kingspan-Bacacier reprend les 50% restants du capital de DomeSolar (9 M€ de chiffre d’affaires, 32 salariés), spécialiste des fixations pour panneaux photovoltaïques sur grandes toitures (1 GW installé), basé à Rezé en Loire-Atlantique. 

SFP Group BV, développeur de biométhane aux Pays-Bas et Swift, fonds de Swen Capital Partners, s’associent dans le biométhane néerlandais et acquièrent l’unité Aben Green Energy BV (2 200 Nm3/h) à Westdorpe où ils investissent 20 M€. 

Le réseau de chaleur Géotelluence d’Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) exploité par Engie va s’équiper de pompes à chaleur en appoint de la géothermie. Elles doivent récupérer des calories en sortie des logements et valoriser 20% de chaleur supplémentaire.

Fondée en 2016 et spécialisée dans les fermes verticales pour la culture de plantes aromatiques, salades et micro-pousses, la start-up Jungle a levé 7 M€ auprès des fonds Founders Future, Demeter et de ses investisseurs historiques (Alain Denin, PDG de Nexity, Serge Papin, ex-PDG de Système U…). A cela s’ajoute un prêt de 35 M€ souscrit auprès d’Atlante Gestion.

François Deroche a été élu président de l’association française pour les pompes à chaleur (Afpac). Par ailleurs directeur marketing de Daikin France, il était depuis 2019 vice-président de l’Afpac. Il succède à Eric Bataille.

Spécialiste de la location de matériel pour les travaux publics, le bâtiment et l’industrie, Loxam intègre à son offre le « groupe électro-hydrogène » GEH2 développé par Energy Observer Developments (EODev). GEH2 est un générateur d’électricité associant une pile à combustible à une batterie (lithium-ion fer phosphate) en remplacement des groupes électrogènes classiques.

Mercredi 24 mars

“Vigilance jusqu’en 2024” : dans son diagnostic sur l’évolution du système électrique d’ici 2030, RTE estime que les marges d’exploitation sont faibles, en raison de la disponibilité dégradée du parc nucléaire, du retard de l’EPR de Flamanville et des retards accumulés dans les EnR. L’hiver 2021-2022 est déjà placé sous « vigilance particulière ».

La première phase d’une étude menée par Enerplan, le SER et trois régions sur l’impact des centrales solaires au sol sur la nature “met en avant un nombre important de tendances neutres après la construction des centrales, voire positives en ce qui concerne la flore”, selon un communiqué.

Enercoop a lancé trois nouveaux services énergétiques à destination des professionnels et des collectivités : diagnostic à distance des usages et de la consommation d’électricité (basé sur des entretiens et l’analyse de la courbe de charge) ; étude de projet photovoltaïque ; formation à la sobriété énergétique.

La disparition cet été des aides spéciales sous CEE pour l’isolation des logements et l’amélioration du chauffage (les “Coups de pouce” dédiés) irrite huit importantes associations professionnelles du bâtiment, parmi lesquelles la FFB et Uniclima. Elles appellent le gouvernement à les prolonger au moins jusqu’à la fin de l’année.

Total va équiper l’usine L’Oréal de Vichy (Allier) de bornes de recharge et ombrières photovoltaïques (1,5 MWc), lesquelles couvriront 33% de la consommation du site. Total y mènera aussi un projet de R&D pour analyser les performances de modules PV bifaciaux sur ombrières.

EDF ENR a signé un accord avec le groupe spécialiste de l’immobilier Axtom pour « concevoir et construire des bâtiments innovants dotés, entre autres, de toitures et d’ombrières photovoltaïques ainsi que de batteries de stockage électrique« . L’accord prévoit la création de deux sociétés dédiées. L’objectif annoncé est chiffré à « 300 000 m² par an de toitures solaires, représentant plusieurs dizaines de MW de puissance installée chaque année ».

La start-up nantaise Beem Energy annonce que son kit solaire a été référencée par Leroy Merlin et Boulanger, et va donc être commercialisé dans les magasins des deux enseignes. Fondée en 2019, Beem Energy a conçu pour les particuliers des installations photovoltaïques à installer soi-même.

Mardi 23 mars

Les projets de décret et arrêtés fixant les exigences et méthodes de calcul de la nouvelle réglementation environnementale des bâtiments RE 2020 sont mis en consultation publique jusqu’au 13 avril.

La Générale du Solaire inaugurera le 8 avril sa centrale au sol de 21 MW à la Chapelle Saint-Ursin, la plus importante du département du Cher. Elle se construit sur une zone pyrotechnique de 20 hectares et sera mise en service en mai prochain. 

Le réseau de chaleur de Givors (Métropole de Lyon, porté à 9 km) confié à Idex met en route sa chaufferie à bois de 4,2 MW, couplée à un récupérateur de chaleur sur ses fumées associé à une pompe à chaleur. Le mix passe de 55% biogaz + 45% gaz à 65% biomasse + 14% PAC + 21% gaz naturel, moyennant un investissement de 11 M€, dont 3,5 M€ d’aides de l’Ademe. 

Idea, prestataire de supply chain industrielle, et Iremia, spécialiste en valorisation de l’énergie, créent Hymoov pour produire de l’hydrogène à partir de déchets de bois avec le soutien de la région des Pays-de-la-Loire, Bpifrance et GRDF. 

Emmanuel Jean est nommé directeur général de l’association bretonne et ligérienne Smile, spécialiste des réseaux intelligents et forte de 300 adhérents. Il était auparavant directeur délégué du Programme numérique chez Enedis.

Edouard Sauvage devrait officiellement être remplacé à la direction générale de GRDF la semaine prochaine, à l’occasion d’une réunion du conseil d’administration du distributeur de gaz. Edouard Sauvage a libéré son poste en janvier pour rejoindre le comité exécutif d’Engie.

Bordeaux Métropole va expérimenter une offre d’accompagnement gratuite des TPE et PME pour réduire les consommations d’énergie de leurs bâtiments tertiaires. Cet accompagnement consiste en « la réalisation d’études d’opportunités pour la mise en place d’un équipement ». Sont concernées les TPE de moins de 10 salariés réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 2 M€ et les PME de moins de 250 salariés pour un CA inférieur à 50 M€.

La Banque européenne d’investissement (BEI) accorde un financement de 350 M€ au consortium réunissant EDF Re, Enbridge et WPD pour la construction du parc éolien en mer au large de Courseulles-sur-Mer. Le montant total du projet est évalué à 2 Mds€.

Lundi 22 mars

Les fonds conseillés par l’investisseur suisse Energy Infrastructure Partners (EIP) vont injecter 530 M€ dans BayWa r.e. et obtenir 49% du capital, BayWa AG restant actionnaire majoritaire.

Dans le cadre de son programme Renov’up d’accélération de l’innovation, Saint-Gobain lance un appel à solutions innovantes pour la rénovation énergétique des bâtiments. Les lauréats pourront tester leurs solutions en conditions réelles et être accompagnés pour les développer.

Hydrogen Refueling Solutions (HRS) va fournir 2 nouvelles stations hydrogène au programme Zero Emission Valley en Auvergne-Rhône-Alpes, en plus des 3 stations déjà commandées que HRS doit livrer d’ici la mi-2022.

La Ville de Paris a déjà installé 4 centrales photovoltaïques avec la coopérative d’énergie renouvelable EnerCit’IF et prévoit d’en mettre en service 10 autres d’ici à la fin 2021. La capacité installée permettra alors de produire 617 GWh/an.

La passe d’armes continue entre Total et les ONG Reclaim Finance et Greenpeace qui contestent dans leur rapport “Total fait du sale, la finance complice ?” la réalité des efforts de la major pétrolière et gazière pour réduire ses émissions de C02. Le groupe s’est fendu aujourd’hui d’un communiqué pour réaffirmer entre autres que “ses émissions indirectes de scope 3 au niveau mondial en 2030 seront inférieures à leur niveau de 2015”.

Article précédentL’électricité d’Engie moins chère pour les riverains d’un parc éolien
Article suivantBornes + éoliennes : Kallista persiste et signe