Bornes + éoliennes : Kallista persiste et signe

Print Friendly, PDF & Email
(@Kallista)

En juillet dernier, Kallista Energy dévoilait un projet d’infrastructure original : associer des stations de recharge de véhicules électriques aux éoliennes voisines, à proximité des autoroutes et des axes routiers fréquentés français. Un programme sans équivalent identifié à ce jour. Où en est-il ? Une première station pilote est prévue pour cette année, annonce Nishal Ramdoo, responsable marketing et communication ; pour l’instant sans connecter d’éoliennes, car le développement prend du temps. Le projet global est confirmé, avec une première vague d’installations anticipées en 2024 et un réseau complet autour de 2028. Kallista Energy vise 80 stations à cet horizon, équipées de deux turbines en moyenne, à quelques centaines de mètres des bornes.

80% éolien

Le développeur-producteur parisien détenu par la caisse de retraite néerlandaise APG et l’investisseur Ardian – puissant et ambitieux dans les infrastructures, entre autres – place la barre haut. Les stations devront ...