Wattsense croit plus que jamais à sa mini-GTB

Print Friendly, PDF & Email
(@Wattsense)

Le « décret tertiaire » et ses arrêtés font couler beaucoup d’encre mais son alter ego européen BACS (Building automation & control systems), moins connu, pourrait bien se révéler tout aussi structurant pour le secteur immobilier. Le texte impose d’équiper d’ici 2025 les bâtiments qui réclament plus de 290 kW de puissance d’un système de gestion du chauffage, climatisation, éclairage, de manière à réduire la consommation d’énergie. « Cela vise bien entendu les magasins mais aussi tous les bâtiments entre 1 500 et 2 500 m² qui, à la différence des grands édifices, restent peu équipés », indique Louis Vermorel, PDG de Wattsense.

Mini-GTB à 2 000€

Ces immeubles de gabarit moyen et démunis de GTB (gestion technique du bâtiment) se compteraient en centaines de milliers dans l’Hexagone, selon Louis Vermorel. Sur ce marché, sa start-up lyonnaise s’est lancée en 2017 dans la conception et la fabrication de mini-GTB, à 2 000€ ...