La convergence éolien flottant-H2 à l’étude chez Innosea

Print Friendly, PDF & Email
(@Tractebel-Engie)

« Nous allons réaliser un état de l’art sur l’éolien flottant et sur la production d’hydrogène », annonce Hakim Mouslim. La société d’ingénierie nantaise Innosea, spécialiste des énergies marines renouvelables (EMR) dont il est le fondateur, s’est vu confier une étude sur ce double sujet, en tandem avec le cabinet de conseil britannique RCG et en association avec le centre d’essai EMR écossais Emec. Lequel est lauréat d’un appel d’offres lancé par le gouvernement d’Ecosse, qui souhaite disposer d’un rapport de qualité pour la Cop 26 à Glasgow en novembre prochain.

Début de convergence

En-dehors du profil du commanditaire des travaux, l’intéressant est qu’Innosea va former et animer un réseau d’acteurs de l’éolien flottant et de spécialistes de l’hydrogène, via plusieurs ateliers, pour ...