Géothermie : les pétroliers pensent avoir trouvé le Graal

Print Friendly, PDF & Email
(c) Pixabay

Les grandes innovations dans la géothermie sont assez rares pour être relevées. La start-up canadienne Eavor, fondée en 2018, vient de faire une entrée remarquée dans le secteur en levant 40 M$ auprès notamment de majors pétrolières anglo-saxonnes. Eavor affirme avoir mis au point une technologie révolutionnaire capable de s’affranchir des gisements de géothermie et des systèmes de pompage très énergivores. L’entreprise a mis en service avec succès un premier projet pilote au Canada et souhaite désormais passer à l’étape industrielle.

BP et Chevron creusent l’idée

Eavor a levé 40 M$ auprès de six investisseurs : les sociétés d’investissement ...

Article précédentClimat-résilience : le Conseil d’Etat critique sur la publicité, les copropriétés
Article suivantMobilité propre : l’Europe finance des stations en France