« En Europe du Sud, l’ingénierie financière a changé du tout au tout » [D. Ricordeau, Finergreen]

Print Friendly, PDF & Email
Damien Ricordeau @Finergreen

Damien Ricordeau ne perd pas de temps. En huit ans, son cabinet Finergreen, spécialiste du conseil financier et des transactions dans les énergies renouvelables, est passé d’un bureau à Paris à huit sur quatre continents, avec 130 opérations au compteur dont 25 l’année dernière sur 800 M€. Mais ses deux dernières implantations ne sont pas lointaines : Madrid et Budapest, pour répondre au recentrage des développeurs français et européens. Les explications et les prévisions « business » de ce financier et chef d’entreprise.

GreenUnivers : En France, Finergreen est surtout spécialiste des transactions dans le solaire et le biométhane. Prévoyez-vous beaucoup de deals cette année ?

Damien Ricordeau : La première vague de consolidation dans le solaire appartient au passé. Elle reprendra à mon sens dans deux à trois ans. En 2021 se profilent plutôt, pour les acteurs indépendants, des opérations de renforcement de capital, comme celles réussies par CVE et Technique Solaire en 2020, une année finalement dense. Deux à trois pourraient se faire ce semestre. Mais plus généralement, j’observe un ralentissement par rapport à l’année dernière, en particulier pour le financement bancaire. Il est surtout lié à l’attentisme ...