A Nozay, reconvertir ou déplacer les élevages ?

Print Friendly, PDF & Email
Parc éolien de Bonsemblant (crédit : Frersa)

Comme la préfecture de l’Orne à l’égard d’un parc éolien de Voltalia supposé trop bruyant, le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) souhaite lui aussi voir un parc éolien arrêter sa production ; en l’occurrence celui d’Abo Wind à Nozay en Loire-Atlantique, mais pour des raisons différentes et une durée plus courte.

Les 8 turbines Vestas mises en service en 2013 pourraient contribuer à perturber la production de lait dans deux fermes de la commune. Objet d’une trentaine d’expertises et études depuis 2015, d’un dépôt de plainte de la part d’un des éleveurs, de tentatives infructueuses de médiation du préfet, l’affaire a débouché en juin 2020 sur une mission confiée au CGEDD et au CGAAER*, pour faire la synthèse des études, auditionner les différentes parties prenantes et proposer des solutions. Les auteurs ont remis leur rapport en novembre dernier et le CGEDD l’a publié cette semaine ; il est consultable ci-dessous. 

Courants parasites et sous-sol complexe

Les experts confirment « la concomitance des troubles ...