Zeway prêt à sillonner Paris et à affronter la crise

Print Friendly, PDF & Email
(@Zeway)

Dans deux semaines, Zeway aura fini d’installer son réseau à Paris ; 40 stations d’échange de batteries seront accessibles : une vingtaine dans les magasins Monoprix, 15 dans les sas des agences de BNP Paribas et les autres dans des laveries et une station-service. Pour cet opérateur de scooters électriques en location et à batteries échangeables, le maillage est désormais suffisamment fin pour accueillir les clients.

Viendront-ils vraiment, à cause de la crise sanitaire et de ses effets sur les déplacements ? Stéphanie Gosset et Amaury Korniloff, co-fondateurs, restent confiants : « les études marketing sont positives. Le Covid complique la situation mais incite aussi aux transports individuels comme les deux-roues. Le forfait mobilité durable, récemment porté à 500€ peut fournir une impulsion supplémentaire », analyse Stéphanie Gosset.

Paris en 2021

La start-up créée en 2018 a ...

Article précédentL’agenda de la transition énergétique
Article suivantVers un grand réseau franco-suisse de chaleur et de froid ?