Voltalia raccorde in extremis sa nouvelle centrale biomasse guyanaise en 2020

Print Friendly, PDF & Email
(@Voltalia)

Délais respectés. Le 17 décembre, Voltalia est parvenu à mettre en service en Guyane sa nouvelle centrale thermique non fossile, implantée dans la commune de Roura au sud de Cayenne et dénommée Cacao. Elle était programmée pour 2020 mais au printemps dernier, la crise sanitaire laissait craindre un retard significatif pour ce chantier lancé en juillet 2018. Une construction que le développeur-exploitant-Epciste* a réalisé lui-même, après appel d’offres, l’auto-désignation ayant un temps étonné la Commission de régulation de l’énergie (CRE) comme en témoigne son avis du 20 avril 2017. 

Des batteries pour le soutien au réseau

L’unité de 5,1 MW a en tous cas pu produire ses premiers électrons dans les temps même si c’est pour l’instant dans le cadre des tests de démarrage. « Je remercie les équipes qui ont su mener à bien ce projet malgré toutes les contraintes dues à la crise sanitaire », a salué Sébastien Clerc, directeur général de Voltalia dans un communiqué.

Avec celle de Kourou exploitée sur 2,5 MW depuis 2011, le développeur-producteur né en Guyane en 2005 dispose maintenant de ...