Voltalia contraint d’arrêter un parc éolien trop bruyant

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Voltalia)

En service depuis deux ans, le parc de cinq éoliennes et 10 MW de Voltalia à Echauffour (Orne) va être arrêté temporairement par décision préfectorale. La sous-préfète d’Argentan, Christine Royer, en a décidé ainsi le 22 janvier, suite aux plaintes des riverains quant au bruit émis par ces turbines, fabriquées par Senvion. Selon France Bleu, les habitants souffrent « d’acouphènes et d’un bruit insupportable qui les empêche de dormir. Les études acoustiques, menées depuis septembre 2019, confirment que le bruit est supérieur au volume acoustique autorisé ».

Ces turbines ...

Article précédentLe mix électrique 100% renouvelable est possible en 2050, mais…
Article suivantLe « développement harmonieux » de l’éolien ne fait pas l’unanimité