Total commence à déployer ses moyens dans le biogaz

Print Friendly, PDF & Email
(@CleanEnergyFuels)

Total confirme ses ambitions dans les énergies renouvelables et son objectif de 35 GW de capacités en 2025. Il a été fixé en septembre dernier et avait alors été rehaussé de 10 GW par rapport aux objectifs initiaux. Le groupe en était à 7 GW fin 2020. Il veut grandir dans l’électricité décarbonée mais pas seulement et commence à compléter sa panoplie en investissant dans le biogaz. C’est ce qui ressort d’une réunion organisée aujourd’hui par la banque privée Oddo BHF, suivie par l’agence Reuters, lors de laquelle Patrick Pouyanné, PDG de Total, a par ailleurs annoncé : « Vous verrez dans les jours qui viennent que nous renforçons nos positions dans certains pays – aux Etats-Unis, en Inde [dans les EnR électriques, NDLR], dans le biogaz -, donc nous continuerons de déployer notre stratégie en 2021 aussi activement qu’en 2020″. 

Acquisition en France

Parmi ces trois initiatives, l’une est déjà publique depuis le 21 décembre. Clean Energy Fuels, coté sur le Nasdaq mais dont le principal actionnaire est Total, a annoncé un protocole d’accord pour une coentreprise avec le pétrolier français. Elle vise la production en commun de biométhane et de gaz naturel pour véhicules renouvelable. L’idée est, entre autres, d’alimenter à terme les véhicules lourds de grands transporteurs en Amérique du Nord. Total apporte 50 M$* en fonds propres et Clean Energy Fuels, 30 M$.

La major gazière et pétrolière précisera cette opération la semaine prochaine mais surtout en annoncera une autre dans le gaz renouvelable, en France cette fois et sous la forme d’une acquisition. Le développeur-producteur ...