La CGT inquiète de la mise en vente de Dalkia Wastenergy

Print Friendly, PDF & Email
(@Tiru)

En parallèle des négociations des pouvoirs publics français avec la Commission européenne sur le projet Hercule, les cessions totales ou partielles se précisent chez EDF. D’ici fin 2022, le groupe a prévu de réduire de 3 Mds€ son lourd endettement (41 Mds€ fin 2019) grâce à des ventes d’activités. Parmi les rentrées de fonds possibles, celle provenant de l’introduction en Bourse de Pod Point, créé en 2009 et spécialisé dans la charge des véhicules électriques au Royaume-Uni et en Norvège, dont EDF a pris le contrôle en février 2020. Il dispose de près de 3 000 points de charge au Royaume-Uni, notamment sur les parkings de Tesco et Lidl, dans les Center Parcs et plusieurs sites de Legal & General, coactionnaire de Pod Point. Le projet d’entrée en Bourse, qui n’est pas confirmé par EDF, a été signalé par la chaîne TV britannique Sky News. Laquelle estime que Pod Point pourrait valoir plusieurs centaines de millions de livres. 

Fonds d’investissement ou industriel ?

En France, une autre opération est en cours, celle de Dalkia Wastenergy, une entreprise séculaire ...