Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 8 janvier

Bureau Veritas et le CEA ont réalisé la première validation du système de traçabilité de l’électricité verte par blockchain conçu par la filiale d’Engie The Energy Origin (TEO). Cette solution, fruit d’un projet développé en intrapreneuriat par des salariés d’Engie, est censée permettre aux consommateurs de choisir une source d’électricité, solaire ou éolienne, en identifiant le site de production parmi les actifs d’Engie.

Le Premier ministre Jean Castex a présenté le quatrième programme d’investissements d’avenir (PIA 4). Il sera doté d’un budget de 20 Mds€ sur les années 2021-2025. Très axé sur la recherche, ce PIA soutiendra aussi des filières jugées stratégiques par le gouvernement, parmi lesquelles figurent l’hydrogène et la « digitalisation des mobilités ».

En 2020, 194 730 véhicules électrifiés rechargeables ont été immatriculés, “une hausse sans précédent” fait remarquer l’association Avere-France

GreenYellow veut développer ses prestations dans l’effacement énergétique, en particulier sur le marché de la logistique. Il veut aider des acteurs comme Jacky Perrenot, Easydis, Leader Price et Samada à mettre en place des programmes et estime que la logistique représentera à terme un tiers de son chiffre d’affaires dans l’effacement de consommation.

Enercoop a lancé un site internet baptisé « A la recherche de soleil », pour inciter les particuliers et les communes disposant de parcelles valorisables pour l’énergie solaire à se faire connaître. La coopérative indique vouloir s’intéresser en priorité aux friches industrielles ou terrains délaissés.

Jeudi 7 janvier

Les dates et volumes des prochains appels d’offres EnR « seront rendus publics très prochainement » affirme à GreenUnivers le ministère de la Transition écologique. Les mécanismes de soutien actuels ont été prolongés en 2021 et de nouvelles périodes vont être lancées pour le 1er semestre avec les cahiers des charges actuels, en attendant les nouveaux en cours de négociation avec la Commission européenne.

Les candidats démocrates ont remporté les deux sénatoriales partielles qui avaient lieu hier dans l’état américain de Géorgie. Grâce à ces victoires électorales, et le contrôle de la Chambre des Représentants, le nouveau président élu Joe Biden dispose des coudées franches au niveau législatif pour mettre en œuvre son programme.

“Nous sommes en négociations pour rejoindre un groupement” candidat aux futurs appels d’offres pour l’éolien en mer, a confié Emmanuel Legrand, directeur de la transition énergétique à la Banque des Territoires (Caisse des dépôts), lors d’un webinaire de GreenUnivers. Lors de la compétition à Dunkerque, la CDC était associée au consortium formé par Vattenfall et WPD.

Valorem a conclu un contrat de vente d’électricité de gré à gré avec Enercoop et la Sem Périgord Energie, aussi au capital de la société de projet. Il porte sur la production achetée pendant 30 ans d’une centrale photovoltaïque de 5 MW (la Tour-Blanche) en Dordogne. Prévue pour cohabiter avec des ovins et mise en service d’ici cet été, elle est financée par un prêt de la Banque Triodos.

Boralex et Enerfip ont réussi une collecte participative de 884 000€ pour la centrale solaire de 12,5 MW “La Clé des Champs” en Haute-Loire, en trois semaines, apportée par 150 épargnants dont 48% d’habitants du département. La centrale produira à l’automne.

Mercredi 6 janvier

Voltalia a annoncé le succès de l’émission d’obligations convertibles vertes à échéance 2025 pour un montant nominal d’environ 200 M€ à un taux annuel de 1%. Les porteurs de ces obligations disposeront d’un droit à la conversion ou à l’échange en actions nouvelles et/ou existantes de la société.

Energisme a signé un accord avec Afnor Energies Ingénierie, le bureau d’études du groupe Afnor spécialisé dans l’efficacité énergétique, afin que ce dernier utilise la plateforme N’Gage d’Energisme pour mettre à disposition de ses clients une solution de monitoring de leurs données de consommation mono-site et multisites.

L’Ademe a mandaté Scalian, spécialiste des projets numériques, pour créer une application qui permet aux particuliers de réaliser une estimation des aides financières dont ils peuvent bénéficier lors de travaux de rénovation énergétique. Baptisée Simul’Aides, l’application est accessible sur le site gouvernemental FAIRE.

La Commission européenne prévoit d’adopter un règlement au 4ème trimestre 2021 sur les fuites de méthane dans le secteur de l’énergie. Une consultation publique est actuellement en cours et se terminera le 26 janvier prochain.

Un homme est décédé après avoir chuté de plus de 30 mètres à l’intérieur du mât d’une éolienne en Californie, rapportent plusieurs médias américains. Il travaillait pour la société Site Constructors Inc active dans l’éolien et l’hydroélectricité.

Mardi 5 janvier

Le fabricant de bornes de recharge pour véhicules électrique EVBox a passé le seuil des 200 000 appareils installés dans le monde après avoir franchi celui des 100 000 en novembre 2019. Cette ex-filiale d’Engie, que vient d’acquérir l’américain TPG Pace Beneficial Finance, se prépare à entrer en Bourse de New York à la fin du premier trimestre. 

L’investisseur infrastructure et private equity britannique Foresight Group prépare son introduction à la Bourse de Londres, sur au moins la moitié du capital, selon son président Bernard Fairman, co-fondateur en 1984. Il compte 6,8 Mds£ d’actifs sous gestion, dont 90% dans des infrastructures. Et annonce 2,7 GW dans les énergies renouvelables avec notamment son Foresight solar fund de 1,1 Md£ (1£ =1,1€).

Après une première tranche en juin 2020 de 168 MW, Israël a attribué en décembre 609 MW solaires avec stockage (2 400 MWh) proposés par 33 projets. EDF Energies nouvelles a remporté 90 MW, le leader étant Doral Group Renewable Energy avec 200 MW. Le prix de l’électricité subventionnée ressort à 44,3€/MWh. Le pays compte installer 15 GW solaires dans la décennie.

Près de 190 000 dossiers ont été déposés en 2020 pour bénéficier de l’aide à la rénovation énergétique MaPrimeRenov’, a chiffré le gouvernement à l’occasion d’une réunion organisée avec les filières professionnelles du BTP.

Lundi 4 janvier

Trois nouveaux directeurs à la Commission de régulation de l’énergie : Emeline Spire (42 ans, diplômée de l’Ecole nationale des Ponts et chaussées et du Collège d’Europe) est nommée directrice du développement des marchés et de la transition énergétique. Elle dirigeait depuis 2019 les affaires européennes du réseau de transport d’électricité belge et est-allemand Elia Group, qu’elle avait rejoint en 2009. Olivia Fritzinger (35 ans, master 2 en politiques européennes) devient directrice de la communication. Elle était chef du service des relations institutionnelles. La direction des réseaux est confiée à Nicolas Deloge (38 ans, Ecole nationale supérieure des Mines de Nancy), qui en était auparavant le directeur adjoint.

En provenance de TechnipFMC, Catherine MacGregor a pris comme prévu ses fonctions de directrice générale d’Engie, avec pour mission principale d’accélérer dans les énergies renouvelables et les infrastructures énergétiques comme les réseaux de froid et de chaleur. Elle doit aussi devenir administrateur du groupe en 2021.

En Allemagne, Meyer Burger va pouvoir recevoir jusqu’à 15 M€ de subventions de la part du land de Saxe-Anhalt et de l’Etat fédéral pour son usine de panneaux photovoltaïques dans les anciens locaux de Sovello à Bitterfeld-Wolfen, où la production doit démarrer au deuxième trimestre pour une capacité annuelle de 400 MW au départ, 1,4 GW ensuite. Une aide additionnelle de 7,5 M€ est prévue d’ici 2023.

Le ministre algérien de la Transition et des énergies renouvelables Chems Eddine Chitour veut que son pays installe 1 GW solaire annuel à partir de 2021, en finançant le programme par des économies futures sur la consommation de gaz naturel. Des accords avec des entreprises étrangères sont recherchés, l’Allemagne, les Etats-Unis et la Chine étant cités par le ministre lors d’une interview à la Chaîne 3 le 21 décembre. L’Algérie vise 13,6 GWc solaires en 2030 et 27% de renouvelables dans sa consommation ; elle en était à 2% en 2018.

Au Journal officiel du 1er janvier, Jean-François Carenco (CRE), préfet honoraire et président d’un groupement associatif dédié à l’insertion et à l’hébergement social est promu commandeur de la Légion d’honneur. Philippe Malbranche (Institut national de l’énergie solaire) est nommé chevalier. Elisabeth Ayrault, présidente du directoire de la CNR est nommée officier de l’Ordre national du Mérite, comme François Brottes, ex président de RTE.