Paris définit les copropriétés « à fort potentiel » pour la recharge électrique

Print Friendly, PDF & Email
© antonikon, Flickr

A Paris, « 50% de l’espace public est occupé par l’automobile alors qu’elle ne représente que 13% des flux », déplore le maire adjoint David Belliard. L’élu écologiste y voit une « anomalie » et prévient : « nous sommes en train de récupérer cet espace ». Cela dit, il nuance aussitôt : il s’agit d’une « logique de réduction de la place de la voiture, pas de suppression complète ». Il va rester pour quelques temps encore des voitures dans la capitale et le déploiement de la mobilité électrique – donc de la recharge – y devient un véritable enjeu.

4% de copropriétés à fort potentiel

La Mairie de Paris vise ...