Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 2 octobre

Catherine Fiamma MacGregor, la présidente du parapétrolier TechnipFMC, sera désignée directrice générale d’Engie lors d’un conseil d’administration qui aura lieu ce soir, affirme notre confrère de Challenge. Cette normalienne, qui a fait l’essentiel de sa carrière chez Schlumberger, remplacera la direction à trois têtes mise en place par Jean-Pierre Clamadieu, président du groupe.

EDF Re acquiert le développeur solaire irlandais Wexford Solar et accède à 8 projets d’environ 100 MW au total, dont 4 lauréats lors des récents appels d’offres et à construire en 2021. 

Sur le polder du port de Brest, le consortium espagnol Navantia-Windar entame la construction des éléments pour 34 des 62 fondations jacket du parc éolien en mer au large de Saint-Brieuc, développé par Ailes Marines. Deux nouveaux sous-traitants bretons ont été annoncés aujourd’hui, Sobec et Navtis, pour les composants de ces jackets qui peuvent atteindre 1 150 tonnes. Navantia-Windar négocie avec 20 autres entreprises. 

Le transporteur méridional de gaz Teréga signe son 3e contrat de raccordement d’un méthaniseur cette année, le 8e en tout. Pour un projet surtout sur des effluents d’élevage (+ cultures intermédiaires et déchets agroalimentaires) à Auros (Gironde),  de 100 Nm3/h prévu pour passer à 120 Nm3/h. Il est mené par neuf agriculteurs et a été confié à la société Agrienergie située dans la commune voisine de Brannens.

Green Investment Group (propriété du groupe Macquarie) a lancé la plateforme d’investissement Lumani Energy. Elle souhaite investir en capital ou en dettes dans des projets solaires au sol en France et d’autres pays d’Europe. Elle a ainsi acquis le développeur bordelais Green Lighthouse Developments.

Jeudi 1er octobre

Amorce a lancé E-Sherpa, un outil de simulation pour les collectivités locales permettant de dresser rapidement un premier état des lieux des bâtiments les plus énergivores et d’identifier les typologies d’actions d’efficacité énergétique les plus adaptées en termes de coût-bénéfice.

Le ministère de la Transition écologique confirme que le plafond de 100 kW pour le guichet tarifaire des installations solaires sur toitures sera porté à 500 kW, « à l’issue du processus de notification auprès de la Commission européenne ». La mesure avait été annoncée lors de la 3e université de l’autoconsommation photovoltaïque d’Enerplan.

Quant au tarif d’achat révisé automatiquement tous les trimestres, la baisse prévue de -8,7% est bien limitée à -3,8%, avec un arrêté publié dans les prochain jours, promet le MTE.

Les incendies californiens font baisser la production solaire. De 30% pendant les deux premières semaines de septembre, par rapport à juillet pour les grandes centrales au sol selon Renewables Now, qui reprend des données communiquées par l’administration. Sur un an, l’électricité solaire diminue de 13,4%, alors que les capacités ont progressé de 5,3%. 

Les travaux de construction du parc éolien flottant de Hywind Tampen ont commencé aujourd’hui. Le parc aura une capacité de 88 MW et a vocation à couvrir 35% des besoins en électricité de cinq plateformes pétrolières situées non loin de lui : Snorre A et B et Gullfaks A, B et C.

La société Dyneff est autorisée à exercer l’activité d’achat d’électricité pour revente aux clients finals et aux gestionnaires de réseaux pour leurs pertes, par arrêté paru au Journal officiel du jour.

Mercredi 30 septembre

Atlantique Offshore Energy (Chantiers de l’Atlantique), GE Grid Solutions et SDI (Deme Offshore) viennent de lancer la construction de la sous-station électrique du parc éolien en mer de Fécamp commandée par le consortium EDF Renouvelables, Enbridge et WPD Offshore. Elle mobilise 400 personnes. 

L’Egypte émet sa toute première obligation verte d’Etat, sur 641 M€ et avec un taux de 5,25% ; 3,7 Mds€ ont été proposés par les prêteurs. L’emprunt doit financer des projets d’énergie renouvelable et d’efficacité énergétique, de transport moins polluant, de gestion de l’eau. 

Bulb s’épanouit sur le marché français. La jeune filiale française du fournisseur d’énergie verte britannique compte tripler ses effectifs d’ici la fin de l’année et signer un accord d’approvisionnement avec CVE (ex Cap Vert Energie).

Hynomed, dédiée à la distribution d’hydrogène vert notamment pour les bateaux et détenue par la CCI du Var, Engie Solutions et la Banque des territoires, sera lancée officiellement le 21 octobre.

Inaugurée en 2019, la portion de route photovoltaïque Wattway installée sur 10 mètres par Colas à Privas (Ardèche) est en mauvais état, comme le constate aujourd’hui L’hebdo de l’Ardèche. Il indique que sur 72 dalles, un quart ont disparu et d’autres sont endommagées. Associé au projet, le syndicat d’énergie du département souhaite conserver une petite partie des panneaux et en installer d’autres plutôt sur les trottoirs et l’îlot central.

Mardi 29 septembre

Le projet de loi de Finances pour 2021 met fin à l’exonération de TICGN (taxe intérieure de consommation sur le gaz naturel) pour le biométhane, ce qui avait déjà envisagé pour 2020 mais abandonné. Le think tank France Biométhane estime dans un communiqué que cette mesure « redonne un avantage aux combustibles et carburants d’origine fossile. Le consommateur n’aura désormais plus d’intérêt financier à choisir un fournisseur de gaz vert ». 

Le groupe suisse de négoce pétrolier et minier Trafigura (171 Mds$ de chiffre d’affaires en 2019) crée une co-entreprise avec l’australien IFM Investors (108 Mds$ sous gestion, dont 44 Mds$ en infrastructures ) pour développer et exploiter à terme 2 GW dans les énergies renouvelables, surtout en Europe et en Asie. Baptisée Nala Renewables, la nouvelle entreprise hérite de 250 MW de projets en cours chez Trafigura. Ce nouveau protagoniste compte grandir par croissance organique et acquisition de portefeuilles et d’entreprises. 

Dolphyn, le projet de production d’hydrogène par des éoliennes flottantes développé par le britannique ERM, compte s’installer à Aberdeen en Ecosse, en attendant la décision finale d’investissement en 2021. Dolphyn prévoit un prototype de 2 MW en 2024 et de 10 MW en 2027 à l’intérieur du parc éolien flottant de Kincardine, actuellement en construction au large d’Aberdeen pour une capacité totale de 50 MW.

Le Crown Estate a accordé l’extension de six parcs éoliens au Royaume-Uni : Sheringham Shoal, Dudgeon, North Falls (extension de Greater Gabbard), Galloper, Rampion et Gwynt y Môr. Ce sont quelque 2 800 MW supplémentaires qui pourraient être raccordés au réseau britannique dans ce cadre.

Le gouvernement chilien a adopté une réglementation autorisant la constitution de communautés énergétiques s’appuyant sur des moyens de production n’excédant pas 300 kW.

Spécialiste du rétrofit électrique, Retrofuture veut étendre son offre à l’hydrogène. C’est-à-dire convertir à l’hydrogène des véhicules anciens, des camions et des utilitaires aujourd’hui équipés de motorisations thermiques classiques. Il prévoit d’investir 4 M€ en R&D et de recruter une vingtaine de salariés. Il compte implanter cette activité en région Occitanie.

Lundi 28 septembre

Interrogé par GreenUnivers au congrès de l’Association française du gaz, Patrick Pouyanné, PDG de Total, s’interroge ouvertement sur la participation de son groupe aux prochains appels d’offres éoliens posés en mer : « les marges y sont faibles. Nous avons sans doute davantage d’expertise à valoriser dans l’éolien flottant ». En France, Total a investi récemment dans le projet Eolmed.

Fin août, EkWateur alimentait 240 000 compteurs et affichait une croissance de 200% du nombre d’abonnés. Le chiffre d’affaires de 115 M€ (+205%) est attendu à 153 M€ à la fin de l’année ; 1 500 petits kits solaires ont été vendus par le fournisseur alternatif en deux mois. 

Boralex et le WWF France rééditent leur accord sur le suivi des projets du développeur-producteur. En neuf ans, l’ONG s’est ainsi impliqué sur 22 projets de Boralex dans 42 communes. Dont 15 projets en développement et 7 parcs en exploitation. La collaboration a donné lieu à une synthèse de recommandations en juin 2019. 

Nicolas Clausset, sous-directeur du système électrique et des énergies renouvelables à la DGEC, est nommé commissaire du gouvernement auprès de la Compagnie nationale du Rhône (CNR), en remplacement de Ghislain Ferran, par arrêté paru au Journal Officiel du 26 septembre 2020.

Renaud Czarnes prendra la fonction de directeur général adjoint en charge de la communication de RTE le 1er octobre 2020. Ancien journaliste puis conseiller pour la communication du Premier ministre Jean-Marc Ayrault, Renaud Czarnes occupait depuis 2014 les fonctions de directeur de la communication de Dalkia (groupe EDF), dont il était membre du comité exécutif.

Alphonse Corone est nommé chef de cabinet adjoint de la ministre de la Transition écologique, à compter du 28 août 2020. Il occupait jusqu’à présent le poste de chef de cabinet, chargé des relations avec le Parlementn pour Brune Poirson, l’ancienne secrétaire d’État en charge notamment de l’économie circulaire.