Recharge résidentielle : crédit d’impôt élargi, les fournisseurs à l’affût

Print Friendly, PDF & Email

Excellente nouvelle pour les opérateurs de bornes de recharge sur le marché des particuliers que ce crédit d’impôt spécifique prévu par l’article 12 du projet de loi de finances pour 2021. Certes, il reste limité à 300 euros, auxquels s’ajoutent les aides CEE du programme Advenir, mais il est maintenant distinct du CITE*, supprimé, et peut donc être obtenu pour tous les bâtiments, pas seulement ceux en rénovation énergétique.

« La mesure vient corriger une aberration : une borne ne correspond pas à un renouvellement mais à un primo équipement », se réjouit Nicolas Banchet, cofondateur et directeur général de Zeplug, spécialiste de l’installation et de la gestion de points de recharge dans les copropriétés et les immeubles de bureaux. Pour une borne courante de 3,7 kW et aides déduites, l’acquisition revient à ...