Epaulé par EnBW, Valeco à l’offensive dans l’éolien flottant

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Eolink)

Les choses sérieuses commencent dans l’éolien flottant. Les trois appels d’offres commerciaux sur 750 MW au total sont toujours prévus pour 2021 en Bretagne – où deux réunions ont été organisées depuis le début du mois par la Commission chargée du débat public – puis en Méditerranée en 2022. En parallèle, les futurs compétiteurs bouclent leurs consortiums. « Nous discutons depuis plusieurs mois, le choix sera fait en novembre entre deux associés potentiels », indique François Daumard, président de Valeco, développeur éolien et solaire basé à Montpellier (Hérault) et acquis l’année dernière par l’énergéticien allemand EnBW.

Une ferme pilote en 2022

Candidat malheureux à Dunkerque – attribué à EDF – en compagnie du belge Parkwind, Valeco compte bien décrocher un projet éolien flottant en France, sans exclure de concourir par ailleurs à l’appel d’offres posé au ...