Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 28 août

Introduite mercredi 26 août en Bourse d’Oslo au cours de 1,7 couronne norvégienne, l’action d’Aker Carbon Capture, spin off du groupe norvégien Aker, spécialisée dans la capture de CO2 et l’hydrogène décarboné, a atteint 5,05 NOK ce soir (0,48 €), un signe spectaculaire de l’intérêt des investisseurs pour les nouvelles technologies de décarbonation. Le titre d’Aker Offshore Wind, une autre filiale d’Aker introduite en Bourse le même jour et active dans l’éolien en mer, est passé de 1,47 NOK à 3,55 NOK à la clôture aujourd’hui de l’Oslo Stock Exchange.

Le fabricant photovoltaïque Hanwha Q-Cells a confirmé être le grand vainqueur de l’appel d’offres solaire portugais. Il y a remporté 315 MW sur 670 MW attribués avec un prix record à la baisse. L’italien Enel Green Power, par l’intermédiaire de sa filiale Endesa, y a décroché 99 MW avec stockage, pour un projet en Algarve prévu pour 2024.

Le CEA, l’INES et Enel Green Power ont annoncé avoir atteint un rendement de 25% sur une surface active de 213 cm2, pour une cellule solaire à hétérojonction.

Jeudi 27 août

Le gouvernement portugais a confirmé avoir reçu une offre à un prix de 11,14 €/MWh lors du dernier appel d’offres solaire, ce qui en fait le nouveau record mondial de prix. Lisbonne n’a en revanche pas indiqué le nom des lauréats, mais a précisé avoir validé 483 MW de projets avec stockage sur les 670 MW attribués au total.

Novis Renewables Holdings, la joint-venture détenue à 51% par Falck Renewables et 49% par le pétrolier italien Eni, a signé un accord pour le rachat de la filiale américaine de Building Energy, ses 62 MW éoliens et solaires en activité et son portefeuille de projets de 160 MW, pour la somme de 32,5 M$.

BayWa a achevé la construction d’un parc solaire de 10 MWc en Allemagne dont le raccordement a été mutualisé avec celui d’un parc éolien existant de 24 MW, mis en service en 2013.

Mercredi 26 août

Le plan de relance du gouvernement, initialement prévu le 24 août dernier, sera présenté le jeudi 3 septembre.

Interrogé pendant 40 minutes sur France Inter, le Premier ministre Jean Castex n’a pas évoqué une seule fois les sujets écologiques et énergétiques.

Hervé Thomas, administrateur en chef de 1re classe des affaires maritimes, est nommé directeur interrégional de la mer Manche Est – mer du Nord (groupe II), à compter du 1er septembre 2020 pour une durée de 4 ans, avec une période probatoire de six mois, selon un arrêté paru au Journal Officiel du jour.

David Hickey a été nommé nouveau directeur général des Services pour les Amériques chez Siemens Gamesa. Il occupait auparavant le poste de vice-président Ventes et Marketing du turbinier. Il remplace Juan Gutiérrez nommé quant à lui la semaine dernière directeur général des Services.

Mardi 25 août

Un rapport du Massachusetts Institute of Technology estime que la production d’hydrogène par électrolyse alimentée par des EnR pourrait être rentable en 2030 sur certains sites très propices des Etats-Unis. Leurs coûts de production oscilleraient entre 1,90 $/kg et 4,20 $/kg d’hydrogène.

L’énergéticien japonais Jera est en train de développer un projet éolien en mer de 520 MW près d’Hokkaido. Il pourrait être associé à un stockage stationnaire par batteries.

Lundi 24 août

Le centre de recherche et d’innovation ORE Catapult et le développeur Advance Northumberland vont construire un site d’essais pouvant accueillir des éoliennes allant jusqu’à 300 mètres de hauteur. Il sera situé sur l’ancien terrain de la centrale charbon de Blyth. Le site d’essais doit entrer en fonctionnement en 2022.

ScottishPower Renewables a mis en service le parc éolien en mer d’East Anglia One d’une capacité de 714 MW. Le projet a nécessité plus de trois ans de travaux et un investissement de 2,5 Mds£ (2,8 Mds€). La filiale d’Iberdrola au Royaume-Uni va également construire les phases 2 et 3 de ce complexe qui cumulera 3 100 MW.

Vattenfall cherche un acquéreur pour une partie de son parc éolien en mer Hollandse Kust Zuid de 1,5 GW au large des Pays-Bas, selon nos confrères d’Energies de la Mer. La décision finale d’investissement a été prise en juin dernier. Le début de la construction est prévu en 2021, pour une mise en service en 2023.