La CRE dresse le bilan des démonstrateurs smart grids

Print Friendly, PDF & Email
Smart city (© E.ON City Energy Solutions)

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) vient de rendre une délibération qui donne un retour d’expérience des différents démonstrateurs de smart grids en France. Le régulateur confirme dans la plupart des cas l’intérêt technico-économique de ces projets innovants, il estime néanmoins que le principal enjeu réside dans l’industrialisation de ces solutions.

Mieux intégrer les EnR au réseau

Poursuivre l’intégration de nouvelles capacités d’énergies renouvelables au réseau, notamment de distribution, tout en conservant son intégrité, est l’un des sujets de prédilection des projets de smart grids. C’était le cas des démonstrateurs Smap et Smart Grid Vendée conclus en 2018. Dans le premier, les installations d’Enedis ont été programmées pour absorber de la puissance réactive dans le but de réduire la tension localement. La solution s’est révélée pertinente, puisqu’elle a permis d’éviter ...