Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 3 juillet

La filiale française de ManpowerGroup a choisi Volterres, filiale de Sun’R, pour alimenter en électricité d’origine renouvelable 500 de ses agences dès 2021. Spécialisé dans l’approvisionnement en circuit court et avec une solution utilisant la blockchain, Volterres compte fournir 10 TWh cumulés d’énergies vertes d’ici à 2025.

Onze grands groupes, dont Engie, CMA CGM, Total ou encore Carrefour, lancent une coalition internationale pour accélérer la transition énergétique du transport et de la logistique. Ils veulent notamment développer les solutions d’approvisionnement en hydrogène vert et le recours au biogaz et aux biocarburants.

165 associations de Nouvelle-Aquitaine ont saisi le tribunal administratif de Bordeaux pour s’opposer à la construction de 1 600 éoliennes supplémentaires sur le territoire, prévue dans le cadre du schéma régional d’aménagement et de développement durable (Sraddet).

Le turbinier indien Suzlon s’est entendu avec ses créanciers. Face à ses difficultés financières, le groupe avait proposé en début d’année un plan prévoyant une conversion partielle de dettes en actions nouvelles, des cessions et une injection de liquidités.

En association avec Axa, Zeplug lance une assurance “maintien de mobilité” en cas de panne des bornes de recharge de véhicules électriques. Si la batterie reste à plat, l’automobiliste se voit proposer un taxi sur 50 km ou une voiture de location pour deux jours.

Jeudi 2 juillet

La Banque des territoires et Colam Impact, filiale de Colam Entreprendre, entrent au capital de Qarnot computing, à hauteur de 1 M€ chacun. Cet investissement doit soutenir le développement du fabricant et gestionnaire de radiateurs numériques. Il a notamment été sélectionné par la région Ile-de-France pour participer à son programme de 60 projets « Construire au futur, habiter le futur ».

BayWa r.e. recrute Renaud Chevallaz Perrier en tant que directeur des services ; 5 collaborateurs complètent l’équipe, dont deux recrutements d’ingénieurs exploitation solaire et éolien. La société exploite 500 MW en France.

« Entre 400 à 600 MW d’effacement pourraient être récupérés prochainement » en approfondissant le gisement existant chez les industriels a estimé Marc Benayoun, directeur exécutif groupe en charge du Pôle Clients, Services et Territoires d’EDF, lors du Forum Europ’Energies.

Engie vient de vendre à Hannon Armstrong, une société d’investissement américaine, 49% d’un portefeuille de projets représentant 2,3 GW (1,8 GW éolien et 0,5 GW solaire), dont 1,6 GW en cours de construction. Engie gardera le contrôle d’une partie du portefeuille et continuera d’assurer la gestion des actifs situés aux Etats-Unis. Le montant de la transaction n’a pas été indiqué par le groupe français.

La société américaine Plug Power, spécialisée dans la mobilité hydrogène, a acquis pour un montant non précisé deux entreprises du secteur : United Hydrogen Group et Giner ELX. La première produit de l’hydrogène (6,4 tonnes par jour), tandis que la seconde fabrique des électrolyseurs PEM. Plug Power poursuit ainsi sa stratégie d’intégration verticale.

Les start-up, PME, ETI proposant des solutions innovantes dans les nouveaux systèmes énergétiques ont jusqu’au 7 juillet pour répondre à l’AMI du Pexe et se faire connaître auprès des acteurs clés de la filière dans le cadre des Rencontres Ecotech Energie qui auront lieu le 15 décembre 2020.

Mercredi 1er juillet

La Cour des Comptes confirme que la baisse des prix sur le marché de gros de l’électricité devrait engendrer un surcoût pour les finances publiques compris entre 0,5 et 1 milliard d’euros en raison des mécanismes de soutien aux énergies renouvelables. Une évaluation qui confirme les estimations réalisées par la DGEC au cours du mois de juin.

Siemens Gamesa a décidé de fermer son usine de pales d’Aoiz en Espagne. Cette décision se traduit par une procédure de licenciement collectif pour 239 salariés. Le groupe compte une douzaine de sites de production dans le pays.

Un arrêté paru au Journal officiel du 1er juillet redéfinit les conditions d’achat de l’électricité photovoltaïque pour les installations sur bâtiments d’une capacité inférieure ou égale à 100 kWc. Le gouvernement y précise avoir tenu compte de l’impact de la crise du Covid-19, notamment en limitant la baisse du tarif qui aurait dû survenir au 3ème trimestre 2020.

Le service d’autopartage électrique de Renault, baptisé Zity, déjà présent en Ile-de-France à Paris et à Clichy s’étend à la commune de Boulogne-Billancourt, où se trouve le siège du groupe .

Après son rachat fin 2019 par le français Armor, le spécialiste du photovoltaïque organique Opvius change de nom et devient « Armor Solar Power Film ».

Spécialiste des biotechnologies, InnovaFeed a fait appel à EDF pour un projet d’économies d’énergie à Nesle, dans la Somme, sur son site de production d’insectes destinés à l’alimentation animale. Plus de 60% des besoins énergétiques du site seront couverts par la récupération de chaleur. Réalisé dans le cadre des certificats d’économies d’énergie (CEE), ce projet représente une économie de plus de 1 TWhcumac.

Mardi 30 juin

Renault annonce la création d’une filiale dédiée aux projets d’infrastructure de recharge électrique des flottes d’entreprises et baptisée Elexent. En France, son activité se fera en partenariat avec Solstyce, entreprise positionnée sur le photovoltaïque et la mobilité électrique. Elexent cible aussi les marchés de cinq autres pays : l’Allemagne, le Royaume-Uni, la Suisse, l’Autriche et les Pays-Bas.

Dans le cadre du service Sare d’accompagnement pour la rénovation énergétique, 11 conventions ont été votées ou seront soumises au vote d’ici fin juillet 2020. Elles couvrent 9 régions. Elles prévoient de mobiliser 100 M€ de certificats d’économies d’énergie (CEE) en complément de 150 M€ apportés par des collectivités territoriales sur les trois prochaines années. L’objectif du gouvernement est de couvrir 100% du territoire métropolitain d’ici la fin 2020.

Lhyfe, producteur et fournisseur d’hydrogène vert coopère avec le CEA, l’Alliance Marine Energy (Interreg North-West Europe) et l’Institut de recherche pour le développement (IRD) pour préparer le déploiement de la production d’hydrogène en mer dans les parcs éoliens dès 2022. 

L’Ademe a été l’objet aujourd’hui, à partir de midi, d’une longue attaque informatique avec demande de rançon, a indiqué Arnaud Leroy, son président, qui a sollicité l’aide de l’Anssi, l’agence nationale pour la sécurité des systèmes d’information.

Bpifrance a lancé un appel à manifestation dans le cadre du plan de relance de la filière automobile. Il vise à recenser les projets de diversification, de consolidation, de modernisation des usines ou d’amélioration de leur performance environnementale. Ce dernier volet comprend aussi bien des projets d’économie circulaire que d’efficacité énergétique ou d’énergies renouvelables.

Lundi 29 juin

Le profil des acheteurs de dernier recours pour le biogaz et les conditions des contrats liant les producteurs avec les fournisseurs de gaz sont précisés dans un décret du 25 juin paru au Journal officiel le 28 juin

IFP Energies nouvelles (Ifpen) et l’Inria s’associent sur le digital en faveur de la transition énergétique et notamment sur les jumeaux numériques. Doté de 2 M€, leur nouveau laboratoire va travailler sur l’intelligence artificielle appliquée à 5 thématiques parmi lesquelles la modélisation des éoliennes flottantes et la simulation moléculaire de nouveaux catalyseurs pour transformer la biomasse et l’énergie solaire en biocarburants et en bioproduits. 

La pale d’une éolienne Nordex 2 MW du parc de La Ferrière à Plémet (Côtes d’Armor) s’est détachée le 27 juin. Mis en service en 2015, le parc a été développé et est opéré par P&T Technologies.

Grand Paris Sud Est Avenir (GPSEA) a sélectionné Storengy, pour la réalisation d’une étude de faisabilité de géothermie sur sondes pour le chauffage et le rafraîchissement de la Maison de la Nature à Périgny-sur-Yerres (Val-de-Marne).