Le label d’électricité verte de l’Ademe réintègre le nucléaire

Print Friendly, PDF & Email
(c) Pixabay

*Article modifié le 1er juillet pour intégrer une précision d’Urban Solar Energy.

Où en sont les travaux sur le label d’électricité verte de l’Ademe ? A l’occasion d’un débat organisé par nos confrères du BIP/Enerpresse, David Marchal, directeur adjoint production et énergies durables de l’agence, a indiqué que le label à 3 étoiles, révélé par GreenUnivers en avril dernier, allait être simplifié, mais surtout que l’approvisionnement en électricité nucléaire des fournisseurs, au travers de l’Arenh*, ne serait plus un obstacle à son obtention.

L’Arenh n’est plus discriminant

Surnommé par certains fournisseurs « label Enercoop », le projet de l’Ademe serait-il en train de muer vers un « label EDF » ? L’ancien monopole historique semble en tout cas avoir convaincu l’agence de retirer le principal critère du projet d’offre 3 étoiles qui obligeait les fournisseurs à renoncer à s’approvisionner en ...