Hydrogène vert : Lhyfe perce plus vite en Europe qu’en France

Print Friendly, PDF & Email
(@Lhyfe)

Nul n’est prophète en son pays : « en six mois, notre pipe de projets a plus augmenté à l’étranger qu’il ne l’avait fait en deux ans en France, 1,5 fois pour être précis », calcule Mathieu Guesné, fondateur de Lhyfe. Basé à Nantes, ce futur producteur et fournisseur d’hydrogène renouvelable bénéficie notamment de fortes marques d’intérêt en Allemagne, un pays qui s’est résolu à investir lourdement dans l’H2 vert – 9 Mds€ sur la décennie pour construire une capacité de 15 GW H2. Parmi les projets à l’étude, l’approvisionnement local d’une flotte de véhicules dans une grande ville d’Outre-Rhin, avec un apport électrique 100% EnR. Contrairement à la France où le concept d’hydrogène décarboné est tolérant au sourcing électronucléaire, l’Allemagne veut favoriser un hydrogène issu à 100% d’énergies renouvelables. 

Le petit français – 15 salariés pour l’instant – bénéficie ...