Les investissements dans les EnR résistent à la crise, mais sont insuffisants

Print Friendly, PDF & Email
(c) Pixabay

Les investissements dans le secteur des énergies renouvelables sont ceux qui résistent le mieux à la crise, mais ils sont néanmoins insuffisants pour atteindre les objectifs climatiques. Tel est l’une des conclusions du dernier rapport de l’Agence internationale de l’énergie (AIE). Elle anticipe une baisse jamais observée auparavant de 20% des investissements dans l’énergie dans le monde, équivalent à 400 Mds$. C’est trois fois plus que la baisse anticipée de la consommation d’énergie (-6%). Les prévisions pré-Covid19 tablaient plutôt sur une hausse de 2%.

Sous la barre des 600 Mds$

Les investissements dans les énergies décarbonées (ce qui comprend le nucléaire) et l’efficacité énergétique vont passer pour la première fois depuis 2015 sous la barre des ...