Greenly lève 500 k€ pour son application de sobriété carbone

Print Friendly, PDF & Email
(c) Greenly

La start-up Greenly vient de réaliser sa première levée de fonds, de 500 000€ auprès de business angels, pour son application mobile qui évalue l’intensité carbone des achats des utilisateurs. Ces derniers donnent accès à leurs données bancaires en échange d’informations sur leur empreinte carbone.

Cagnotte verte

Fondée en 2019 par ...

Alexis Normand, Matthieu Vegreville et Arnaud Delubac, Greenly a levé ces fonds auprès d’investisseurs privés dont certains sont connus tels que Cédric Hutchings, directeur général d’Outsight, Damien Balsan, fondateur de Loop Pay, Amélie Caudron, directrice générale d’Invoxia, ou encore Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef et de Notus Technologies. La start-up va utiliser cet argent frais pour améliorer son application et l’enrichir par de l’intelligence artificielle. En analysant plus finement chaque dépense, elle proposera des alternatives personnalisées bas carbone, jusqu’à comparer les marques entre elles. Greenly prépare également une offre de cashback vert, où les achats auprès d’enseignes responsables abonderont une cagnotte pour financer « les projets qui accélèrent la transition écologique », sans plus de précision.

Greenly s’est appuyée pour élaborer son application sur le travail de l’Ademe et les rapports réalisés par les entreprises sur leur empreinte carbone pour évaluer le contenu CO2 des produits et services. Une méthode perfectible qui a poussé la start-up à rendre sa base d’informations collaborative, afin que les utilisateurs l’affinent au fur et à mesure. La technologie d’agrégation bancaire provient quant à elle de Linxo, filiale du Crédit Agricole. La production de carbone de l’application elle-même n’est pas précisée par Greenly.